Une femme du GPIS blessée à la tête à coup de chaise dans un lieu géré par Paris Habitat

La patrouille de nuit rue Brancion à Paris.


​Nouvelle agression d'agents du groupement parisien inter-bailleurs de surveillance (GPIS) à Paris : des attaques à coup de chaise sur la tête rappellent des techniques de combat au catch (chairshot).


4 Juin 2018 - 00:45
     

Bouteilles de verre et chaises pour un guet-apens dans un lieu géré par Paris Habitat à proximité des lieux des anciens abattoirs de Vaugirard, actuellement le Parc Georges Brassens dans le 15e arrondissement de Paris.
Dans la nuit du 1er au 2 juin 2018, une patrouille d'une dizaine d'agents du GPIS est encerclée par une quinzaine d'individus armés de bouteilles de verre et de chaises. Les agents se sont défendus avec les moyens du bord pour échapper à leurs agresseurs.
De source hospitalière, une femme agent du GPIS est blessée à la tête après avoir reçu un coup de chaise. 

 
Des coups de chaises pliées pour attaquer ses adversaires.
Des coups de chaises pliées pour attaquer ses adversaires.

En savoir plus




Mots-clés de l'article : 15e arrondissement, bouteille, catch, chaise, GPIS, paris habitat



Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Tahiti | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | France et Europe | A l'étranger | Paris News Post | Cités | Journaux