6 janvier 2011 : Conférence "Cambodge, les derniers Khmers Rouges"

Une conférence d'Olivier Weber à la Maison de l'Indochine dans le 6e arrondissement de Paris.


Une conférence le 5 janvier 2011 sur le Cambodge et les Khmers rouges à la Maison de l'Indochine de Paris.


Pierre Mongin
3 Janvier 2011 - 00:07
     

Crédit Maison de l'Indochine : Cambodge, les derniers Khmers rouges
Crédit Maison de l'Indochine : Cambodge, les derniers Khmers rouges
En 1975, Pol Pot et ses Khmers rouges prenaient le pouvoir au Cambodge, dans une quasi-indifférence du monde occidental. Leurs trois ans de règne se sont soldés par l’un des grands génocides du siècle : près de deux millions de morts, soit un habitant sur quatre. Trois décennies après la chute du régime « polpotiste », un tribunal juge cinq anciens responsables khmers rouges. Mais les autres courent toujours, participent à différents trafics ou se sont recyclés dans les affaires… Olivier Weber, qui enquête sur les Khmers rouges depuis dix-neuf ans et qui a séjourné à plusieurs reprises dans les maquis avec les guérilleros, les a retrouvés.

Crédit Maison de l'Indochine : Olivier Weber
Crédit Maison de l'Indochine : Olivier Weber
Ecrivain-voyageur et grand reporter, lauréat du Prix de l'Aventure, Olivier Weber est ambassadeur de France itinérant. Prix Albert Londres, prix Joseph Kessel et Prix Lazareff, il est notamment l'auteur du Grand Festin de l’Orient, de La Mort blanche et de J'aurai de l'or. De retour d'un voyage en Asie, il donne une conférence sur les derniers Khmers rouges au Cambodge.

Conférence "Cambodge : Les derniers Khmers rouges" le 5 janvier 2011 à 18h30.
Réservation obligatoire
Tel : 01 53 63 39 18
Par mail : genevieveib@maisondelachine.fr
La Maison de l'Indochine - 76 rue Bonaparte 75006 Paris.


Mots-clés de l'article : cambodge, khmers rouges, Olivier Weber

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.