8 novembre 2011 : mardi littéraire avec Françoise Henry


La soirée est organisée autour d'un auteur dans un cadre chaleureux et convivial. Rencontre des personnes qui, comme vous, sont passionnés de littérature. Présentation de l'auteur et de son livre. Lectures - débats - vente de livres - dédicaces.


Arlette Vidal-Naquet
4 Novembre 2011 - 10:34
     

8 novembre 2011 : mardi littéraire avec Françoise Henry
Plusieurs mois d’avril - éditions Gallimar - "Mais dans quel temps était-elle, elle ? Quelle heure vivait-elle ? Proches, infiniment proches étaient ces maisons et ces villages et ces boutiques où les gens faisaient leurs courses elle en happait un au passage, une silhouette tellement anonyme que c'éait justement celle qu'elle choisissait : cet homme avec un grand panier, dédaigneux de l'autocar qui passait à côté de lui l'autocar charriant pourtant la douleur muette d'une femme qui menait une entreprise folle partie sur les traces de son mari mort venue peut-être jusqu'ici pour lui tendre la main dans l'espoir fou, insensé de le ramener à la vie, telle – en inversant les rôles – une Eurydice son Orphée.

Née en 1959, Françoise Henry passe toute son enfance et son adolescence à Pau. Elle écrit des histoires sur des cahiers, puis, à partir de dix ans, des poèmes. Elle fait un BAC littéraire, puis une année d’hypokhâgne à Bordeaux. En 1978 elle monte à Paris pour y poursuivre des études d’allemand. En 1981 elle obtient la maîtrise d’allemand (sujet de son mémoire : « Les images de la mort » dans Les Cahiers de Malte Laurids Brigge de R.M. Rilke). Ce texte de Rilke est un de ceux qui l’accompagnent depuis lors.

Françoise HENRY fait son mardi littéraire le 8 novembre 2011 - au café de la mairie - au premier étage - place Saint Sulpice Paris 6ème.


Mots-clés de l'article : françoise henry, mardi littéraire

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.