9 Juin 2011 : Conseil du 5eme arrondissement



La rédaction avec la participation de Aïna Populo
7 Juin 2011 - 15:35
     

© Mairie du 5eme arrondissement de Paris.
© Mairie du 5eme arrondissement de Paris.
Le conseil du 5e arrondissement se réunit salle Paul Pierrotet le jeudi 9 juin 2011 à 18h à la mairie du 5e arrondissement de Paris.

A l’ordre du jour :

1. Désignation du secrétaire de séance

2. Adoption du procès verbal de la séance du 5 mai 2011.

3. Apposition d'une plaque commémorative à la mémoire de Michel Saltzermann sur les grilles du jardin des Plantes quai Saint Bernard (5ème). Montant : 3.237 euros.

4. Subvention à l'association "Eléments Terre et Feu" pour l'organisation de la 4ème édition du Festival Céramique au Village Mouffetard en 2011. Montant : 1.500 euros.

5. Subventions à huit associations du 5ème arrondissement. Montant total : 13.400 euros

6. Subvention à l'association La Galerie du Haut Pavé (5ème). Montant : 4.000 euros.

7. Subvention à l'association Lézarts de la Bièvre (5ème). Montant : 3.000 euros.

8. Approbation de la réglementation locale de la publicité, des enseignes et des préenseignes applicable à Paris.

9. Signature avec le Syndicat Mixte Autolib' d'une convention portant superposition d'affectations sur partie du domaine public de voirie en surface de la Ville pour l'implantation de stations et d'espaces Autolib'.

10. Communication sur les admissions de personnes âgées dans des établissements d'hébergement gérés par le Centre d'Action Sociale de la Ville de Paris.

Conseil du 5eme arrondissement
jeudi 9 et jeudi 30 juin 2011 à 18h
Salle Pierrotet
21 place du Panthéon
75005 Paris.

Source : Le blog de Lyne Cohen-Solal.



Mots-clés de l'article : 5e, Conseil d'arrondissement, salle pierrotet

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.