Arnaud Montebourg arrête les socialistes à Poitiers

Une tribune publiée dans le Journal du Dimanche lue par les socialistes le dernier jour du Congrès du Parti socialiste.


Arnaud Montebourg martèle sa vérité. Il arrête les socialistes à Poitiers.


7 Juin 2015 - 21:54
     

© zinkevych - Fotolia.com
© zinkevych - Fotolia.com
Dans une tribune publiée le 7 juin 2015 dans le Journal du Dimanche, Arnaud Montebourg et Matthieu Pigasse mènent une attaque en règle contre l'actuel gouvernement qu'ils pourfendent :

 
(...) "Il suffit d'écouter les témoignages des Français aux revenus modestes : ici, des familles ouvrières contraintes de limiter encore leurs dépenses pour faire face à leurs impôts augmentés ; là, un petit retraité devenu imposable incapable de retenir ses larmes devant le fonctionnaire de la trésorerie ne pouvant lui accorder assez de délai (...) Notre peuple (...) est las de s'être menti à lui-même, à travers ses représentants qu'il a désignés" (...)
Arnaud Montebourg et Matthieu Pigasse, le JDD le 7 juin 2015.

Depuis Poitiers, la réponse du Premier ministre Manuel Valls à son ancien ministre ne s'est pas faite attendre :
"Il faut du courage pour gouverner"
Manuel Valls, Poitiers le 7 juin 2015.
L'ancien ministre du redressement productif de mai 2012 à août 2014, dont le portefeuille fut élargi en mars 2014 à l'Economie et au Numérique, avait déjà critiqué la politique économique du Premier ministre, entraînant la démission du gouvernement Valls I et la composition d'un nouveau gouvernement Valls II, cette fois-ci sans Arnaud Montebourg.

Au fond, le Premier ministre Manuel Valls répond aux critiques d'Arnaud Montebourg, qui martèle sa vérité depuis une tribune diffusée à Poitiers, par une 
phrase qui se traduit en langage commun par : "Tu parles Charles !" 





Guillaume D'Antefeuille
Coordinateur de la rédaction pour les articles d'investigation. En savoir plus sur cet auteur

Tahiti | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.