Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

Mā'ohi Tribune
Météo Faa'a www.my-meteo.com



Exposition gratuite sur la police des taxis depuis 75 ans

Une invitation à découvrir l’univers des Boers.


La préfecture de police présente les policiers spécialisés en charge d’informer et de contrôler l’activité des taxis, mais aussi de sanctionner les pratiques illicites liées à cette profession ou à tout autre mode de transport de personnes : les BOERS.


28 Novembre 2013 - 00:55
     

Sur la place Louis Lépine et en franchissant les portes de la caserne de la Cité, au sein même de la préfecture de police, du 29 novembre au 1er décembre, la préfecture de police de Paris met à l'honneur les hommes qui composent l'unité de la sous-direction régionale de la circulation et de la sécurité routières de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) créée en 1938. Un anniversaire qui rime avec pédagogie pour retracer 75 ans de service aux professionnels et aux usagers des taxis parisiens.

Les BOERS présentent l'équipement obligatoire d'un taxi

Le terme BOER vient de la prononciation déformée de "bourres", désignant les policiers, par les premiers russes blancs chassés de Russie par la Révolution en 1917, devenus chauffeurs de taxis.

Le nombre de taxis en circulation est estimé à 19 099 taxis dont 14900 taxis parisiens. Ce chiffre correspond à 17 636 licences délivrées à ce jour auxquelles il faut ajouter 1 463 "doublages" c’est-à-dire la possibilité offerte aux taxis de fonctionner deux fois 11 heures par jour.

Depuis 2000, la compétence d’exercice des 14900 taxis parisiens s’étend aux 83 communes des départements de la petite couronne : les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne.

Au 30 septembre 2013, les BOERS ont comptabilisé 300 faux taxis dans leur ressort de compétence : "les aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle (95) et celui d’Orly (94), les gares parisiennes, les départements de la petite couronne, les axes structurants de desserte de la capitale ; ainsi que le contrôle du transport de personnes lors d'événements d'importance tels que les grands prix hippiques, les deux périodes annuelles de la semaine de la mode (fashion-week), les internationaux de Roland-Garros, les salons nationaux et internationaux de la porte de Versailles (15e), de Villepinte et du Bourget (93)".
Exposition gratuite sur la police des taxis depuis 75 ans

Exposition gratuite sur la police des taxis depuis 75 ans

Lumineux

Un véhicule taxi doit disposer sur son toit d'un lumineux taxi qui pour les équipements les plus récents, est de couleur verte lorsque le véhicule est inoccupé et de couleur rouge lorsqu’un client est à bord ou lorsque le chauffeur est en direction de la prise en charge d’une personne. Les dispositifs plus anciens qui équipent encore certains véhicules sont simplement allumés lorsqu’ils sont disponibles et éteints lorsqu’ils sont occupés sans aucun code couleur.
 

Exposition gratuite sur la police des taxis depuis 75 ans

Affichette de tarifs

L’affichette de tarifs est apposée sur la vitre latérale arrière gauche. Elle présente les différents tarifs et indique les coordonnées du service à contacter en cas de réclamation.

Exposition gratuite sur la police des taxis depuis 75 ans

Horodateur

L’appareil horodateur définit le temps de travail d’un chauffeur de taxi, il est de 11 heures à Paris. Il indique l’heure de fin de service ainsi que le quantième de jour. Il peut être couplé au compteur horokilométrique.

Exposition gratuite sur la police des taxis depuis 75 ans

Le compteur horokilométrique

Le compteur horokilométrique se trouve à l’intérieur du véhicule et doit être visible pour le client. Il définit le prix dû à la fin de sa course. Il existe des tarifs de jour ainsi que des tarifs de nuit. Si le véhicule n’en est pas équipé, il s’agit d’un taxi travaillant frauduleusement.

Exposition gratuite sur la police des taxis depuis 75 ans

Contrôle technique

Le contrôle technique des véhicules taxis est différent de celui des véhicules particuliers. Il doit être renouvelé tous les ans.

Exposition gratuite sur la police des taxis depuis 75 ans

Carte professionnelle

La carte professionnelle de conducteur de taxi est le permis taxi. Le chauffeur doit la poser obligatoirement sous le pare-brise.

Exposition gratuite sur la police des taxis depuis 75 ans

Plaque de stationnement

Une plaque de stationnement sur un véhicule taxi doit être apposée sur l’aile avant droite du véhicule. Il s’agit d’un numéro qui correspond à celui présent sur son autorisation de stationnement.

(c) Préfecture de police de Paris.
(c) Préfecture de police de Paris.
Source : Service de la communication de la Préfecture de police de Paris.


Plus d'infos :
75e anniversaire des Boers
Du 29 novembre au 1er décembre 2013 au coeur de l'ïle de la Cité
Place Louis Lépine : exposition de véhicules taxis de toutes les époques.
Salle des 167 policiers morts pour la Libération de Paris, 3 rue de Lutèce : exposition photographique retrançant l’évolution du quotidien des Boers, décennies après décennies, grâce à une exposition photographique.
Entrée libre et gratuite.



Article : Les 100 ans de la police judiciaire à Paris : une expo payante.



Mots-clés de l'article : boers, préfecture de police de paris, taxi


Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.