Fillon - Jouyet : le juge des référés protège le secret des sources des journalistes


La demande de François Fillon et la décision rendue par le juge des référés renforcent la liberté de la presse avec la reconnaissance de la confidentialité du travail de dossier des journalistes.


7 Décembre 2014 - 23:56
     

La demande de François Fillon d'obtenir une copie de l'enregistrement du récit du déjeuner du 24 juin 2014 rapporté par le secrétaire général de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet à deux journalistes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme a été rejetée par le tribunal de grande instance de Paris.

Le 20 novembre 2014, le juge des référés ne fait pas droit à la demande de François Fillon, député de Paris, qui n'entendra qu'une partie de l'enregistrement relatif au déjeuner pour le procès en diffamation à venir.

Les avocats des deux journalistes avaient plaidé principalement pour la protection des sources. C'est sur ce fondement que le juge des référés a rendu sa décision.
"La demande n'était pas légalement admissible au regard des dispositions d'ordre public de la loi sur la presse qui concerne à la fois la diffamation et le secret des sources" explique Maître Christophe Bigot.
"Des personnes ne peuvent pas demander à la justice que des journalistes soient condamnés à leur communiquer leurs dossiers" complète Maître François Saint-Pierre.

Par cette décision, la confidentialité des sources des journalistes est réaffirmée. Maître Jean-Pierre Versini-Campinchi avocat de François Fillon en prend acte et annonce qu'il essaiera de "comprendre pourquoi l'enregistrement ne peut pas être communiqué", avançant "des choses à dissimuler". Il a conseillé à son client de ne pas interjeter appel du jugement de référé. Il a été écouté. 

A suivre : l'audience de plaidoirie à venir.


© Miyuki - Fotolia.com
© Miyuki - Fotolia.com




Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Tahiti | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.