GRAND PRIX DE L'ATLANTIQUE


BIENVENUE AU GRAND PRIX DE L'ATLANTIQUE SAMEDI 18 AVRIL 2015 HIPPODROME D'ENGHEIN


gina AUGER
25 Mars 2015 - 14:17
     

De 11h00 à 16h00, un tourbillon de jeux, d’animations gratuites et de cadeaux pour éblouir les familles ! Du SHOW et du SPORT : Enghien c’est tout un univers à découvrir…

Le Grand Prix de l'Atlantique c'est 8 COURSES SPECTACLE POUR DES SENSATIONS INÉDITES
le top du TROT s’a ffronte dans un sprint de 2150 m. En 2014, la mastria d’Enrico Bellei et le rush de Pascia’Lest ont fait la di fférence. La longue ligne droite d’Enghien réserve souvent des surprises...

Entre les courses, du rythme et une chorégraphie venus d’outre… Atlantique : le Show des Pom Pom Girls !
VISITES DES ÉCURIES pour assister aux préparatifs des champions. Welcome Backstage !
Découverte des sensations au coeur du peloton à bord de la VOITURE OFFICIELLE.
2€ de PARIS o fferts à tous & invitations à télécharger sur www.letrot.com

POUR LES PETITS CRACKS

  • Grande Chasse aux OEufs Des milliers d’oeufs offerts
  • 1 crêpe offerte aux 1 000 premiers kids
  • Baptême de poneys & Pony School
  • «J’apprends à m’occuper de mon poney» avec l’UCPA
  • Magnets à colorier avec Le Journal de Mickey
  • Structures gonflables & Mascotte Spiderman
  • Un régal en famille pour le déjeuner LA PAËLLA GÉANTE : 3€ et 6€ pour la joie des petits et grands

Infos pratiques

ESPACES VERTS, JEUX ET DÉTENTE, L’HIPPODROME D’ENGHIEN, C’EST «SORTEZ MALIN EN FAMILLE»

HIPPODROME D’ENGHIEN - PLACE ANDRÉ FOULON - 95230 SOISY/MONTMORENCY
ACCÈS : A 15 - DIRECTION CERGY PONTOISE - SORTIE 3 - D 170 MONTMORENCY , SNCF - GARE DU NORD - LIGNE H - STATION : CHAMP DE COURSES D’ENGHIEN



Mots-clés de l'article : enghien, grand prix, hippodrome


Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.