Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

 

Henner aux enchères aux Andelys : le portrait de Mademoiselle Delzant

La fille de l’ami des frères Goncourt immortalisée par Jean-Jacques Henner (1852 - 1905).


     

Le séduisant portrait de Mademoiselle Delzant proposé aux enchères.


8 Décembre 2012 - 19:31

Un très beau portrait de Jean-Jacques Henner sera disputé le dimanche 9 décembre 2012 aux Andelys sous le marteau de Maître Cousin parmi d’autres œuvres intéressantes dont un portrait présumé de Louis XVI enfant (1).

Une jeune femme de la haute bourgeoisie du XIXème siècle

Mademoiselle Delzant a la séduction naturelle et celle de ses origines. Fille d’Alidor Delzant et de son épouse, elle bénéficie d’une éducation bourgeoise et est entourée par les intellectuels que fréquentent ses parents.

Sa mère tient un Salon où se rencontrent artistes, auteurs, peintres, musiciens et aussi des hommes politiques.

Son père, Alidor Delzant est avocat, écrivain, collectionneur, ami et exécuteur testamentaire des Frères Goncourt.

Il échange aussi avec Jules Barbey d’Aurevilly, le "connétable des lettres", un homme érudit et complexe qui passe par des idées contradictoires, de celles de la contre-révolution à celles du républicanisme puis au catholicisme ultramontain et au monarchisme intransigeant. Dandy, polémiste, cet auteur a aussi le goût du fantastique et est troublé par la passion charnelle. Il est l’auteur de nouvelles réunies sous le titre "Les diaboliques" portées à l’écran.

Jean-Jacques Henner (1852 - 1905) : Portrait de Mlle Delzant - Crédit : Etude Cousin.
Jean-Jacques Henner (1852 - 1905) : Portrait de Mlle Delzant - Crédit : Etude Cousin.

La sensualité de l'oeuvre de Jean-Jacques Henner

Mademoiselle Delzant aurait-elle pu inspirer un personnage littéraire ? Aurait-elle pu incarner une héroïne incitant à la jouissance et au péché ?

Elle est représentée de profil. Son regard est attentif, pénétrant. Est-ce de la réflexion, de l’autorité prête à s’exprimer, du dédain ou bien au contraire de la tristesse et un prélude à de la soumission.

Sa chevelure rousse, comme les aime Jean-Jacques Henner, et sa robe rouge vif, légèrement plissée sur sa poitrine galbée, ainsi que la tenture carminée derrière elle, contrastent avec la pâleur du visage de la jeune femme.

Mais ce teint blafard est une caractéristique de l’artiste et pas nécessairement le trait d’une émotion de Mademoiselle Delzant.

Sa coiffure est élaborée et allonge son visage avec la mèche nouée qui revient au-dessus de son front pour donner de l’amplitude à sa coiffure.

Jean-Jacques Henner a une vision de la beauté féminine empreinte de mystère et de fantastique. Ses modèles posaient le plus souvent dénudés. Ce n’est pas le cas de Mademoiselle Delzant, sans doute à cause de son milieu social et des liens de l’artiste avec ses parents.

Beaucoup de sensualité se dégage de ce portrait de Jean-Jacques Henner, auquel une exposition, signalée par le journal Paris Tribune, est consacrée en ce moment dans le 17e arrondissement de Paris : Musée Henner : Sensualité et spiritualité. À la recherche de l'absolu.

Ce très beau portrait de Jean-Jacques Henner est une huile sur toile de 38 x 55 cm. Son cadre est adapté à l’œuvre, et il semble être de la même époque que le portrait, sous réserve de l’avis de l’Expert.

Evidemment, il convient d’être prêt à dépenser. L’évaluation est de 5 000 €. Mais la qualité de l’œuvre justifie que les enchères s’envolent.
 

En savoir plus

Vente aux enchères du dimanche 9 décembre 2012 à 14h30
Etude Cousin et Cie - Maître Cousin, 15 rue Sadi Carnot 27700 Les Andelys.
Expositions à l'étude le dimanche 9 décembre de 10h30 à 12h.
Frais : 20% T.T.C.
Les lots présentés sont vendus en l'état. Les acquéreurs doivent les vérifier avant l'adjudication.


Il appartient aux personnes désirant porter des enchères de vérifier l'état des lots et de prendre toutes les informations auprès du commissaire-priseur qui réalise la vente et de l'expert.


Du 16 novembre 2012 au 17 juin 2013 : Musée Henner : Sensualité et spiritualité. À la recherche de l'absolu.


(1) Portrait présumé de Louis XVI enfant, école française XIXe, 48 x 55 cm dans un cadre rectangulaire mais à vue ovale. Estimation : 1.500 €. Ce portrait est reproduit dans l'article du 8 décembre 2012 sur le procès de Louis XVI.




Journaliste, coordinateur des articles sur l'histoire, culture et politique, ventes aux enchères. En savoir plus sur cet auteur




E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope