Hôtel Ritz : conférence institutionnelle sur la gestion de trésorerie

Rendez-vous dans le Ier arrondissement


L'Observatoire de la Gestion de Trésorerie est organisé en partenariat avec BFT Gestion d'actifs et CFO-news quotidien finance d'entreprise.


9 Mars 2010 - 11:25
     

Hôtel Ritz : conférence institutionnelle sur la gestion de trésorerie
Seeds Finance organise une conférence institutionnelle gratuite dédiée à la gestion de trésorerie en direction des trésoriers d’entreprise et des investisseurs institutionnels.

Au programme :
- 17h : Introduction à la gestion de trésorerie : Enjeux, opportunités et risques pour l’Europe par Jean-Baptiste de FRANSSU, Président, EFAMA.
- 17h 20 ATELIER n°1 : THEME MACRO-ECONOMIQUE
Quelle sortie de crise pour les politiques monétaires ? par Cyril BLESSON, Directeur Recherche Economique, SEEDS FINANCE.
- 17h40 ATELIER n° 2 : THEME REGLEMENTAIRE
Les nouvelles classifications des fonds monétaires par Stefan NARBUTAS, Président, BFT GESTION et Jean EYRAUD, Vice-président de l’AFTE et Chef de la Division Gestions d'Actifs, EDF.
- 18h10 ATELIER n° 3 : THEME RECHERCHE & INNOVATION
Les obligations puttables : un rendement progressif en fonction de la fidélité de l’investisseur par Laurent BOUDOIN, Directeur Général, STELPHIA.
- 18h10 ATELIER n° 4 : THEME SELECTION DE GERANTS
Comment sélectionner les meilleurs fonds monétaires et les associer ? par Vianney DUBOIS, Directeur Général, SEEDS FINANCE, Warin BUNTROCK, Adjoint au Directeur des Gestions, BFT GESTION et Guy FAURE, Trésorier, GROUPE APRIL et Membre de l’AFTE.
- 19h : QUESTIONS / REPONSES AVEC LA SALLE
- 19h15 : Cocktail.

Nombre de places limitées.

De 17h à 19h à l'Hôtel Ritz, Salon Louis XV, 15 place Vendôme 75001 Paris. Contact Seeds Finance : 01 75 44 96 09.




Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.