L'avenir du métier d'infimier

Septième Tribune


La manifestation de la dernière chance ?


2 Juin 2009 - 17:19
     

Partis à 14h de la Place du 18 juin dans le 6ème arrondissement, 300 élèves infirmiers marchent en direction du ministère de la santé afin de porter leurs revendications : la reconnaissance de leurs 3 années études par un diplôme de niveau Bac+3.

Si la réforme du ministère est mise en application, la formation ne sera reconnue qu'en tant que grade, empêchant les étudiants de poursuivre facilement leurs études, par exemple en Master 2. Après une admission sur concours et 3 ans d'étude, les élèves infirmiers se sentent blousés. Le risque est de décourager les candidats au métier d'infirmier.
L'avenir du métier d'infimier




Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.