Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 

Météo - Tutiempo.net

 

Lecture musicale : Hérodiade de Stéphane Mallarmé

XVIIe arrondissement : Concert dans le cadre de l'exposition i[b[Sensualité et spiritualité. À la recherche de l'absolu]b]i.


Par Thomas Matalou (comédien) et Sylvie Magand (accordéon) du Collectif ADM, suivi d'extraits de "Hérodias" de Gustave Flaubert (1821-1880) et de "Salomé", quatrième récit des Moralités légendaires de Jules Laforgue (1860-1887).


par le Musée national Jean-Jacques Henner
7 Mars 2013 - 16:32
     

Dans le cadre de la programmation qui accompagne l'exposition Sensualité et spiritualité. À la recherche de l'absolu (jusqu'au 17 juin 2013), le musée national Jean-Jacques Henner accueille Thomas Matalou et Sylvie Magand pour une lecture musicale autour du thème de Hérodiade.

La figure de Hérodiade a fasciné les artistes de la fin du XIXème siècle et elle inspira une des oeuvres les plus saisissante de Jean-Jacques Henner (1829-1905). En s'éloignant d'une référence trop littérale au récit biblique, les écrivains de cette époque, Flaubert d'abord puis Mallarmé, Huysmans et Wilde, ont fait du personnage Hérodiade le symbole de la sensualité.

Hérodiade de Stéphane Mallarmé

L'écriture de ce texte occupe Mallarmé (1842-1898) dès 1864 jusqu'à à ses dernières années. Il en interrompra a plusieurs et ne parvint pas à achever ce projet littéraire. Pensé à l'origine comme une pièce de théâtre, ce texte devient ensuite un poème. Hérodiade est d’abord publié en 1866 dans la revue Le Parnasse contemporain puis en 1887 dans le recueil Poésies. Dans ce poème qui se présente sous la forme d'un dialogue entre Hérodiade et sa Nourrice, Mallarmé, mêle drame poétique et drame religieux en cherchant à "peindre, non la chose, mais l’effet qu’elle produit" ("lettre du 30 octobre 1864 à Henri Cazalis"). Par cette nouvelle poétique, il tente avant tout d'évoquer la Beauté et de l'Absolu dans une démarche qui fait écho à celle de Henner.

4 avril 2013 à 19h : Hérodiade de Stéphane Mallarmé
Durée : 40 minutes


Musée jean-Jacques Henner
43 avenue de Villiers 75017 Paris

Plein tarif : 7€
Tarif réduit : 5€
Gratuité : moins de 25 ans, demandeurs d'emploi, allocataires des minimas sociaux...

Retrouvez l'évènement sur Facebook : https://www.facebook.com/events/318527144916676/


> Exposition jusqu'au 17 juin 2013 : Musée Henner : Sensualité et spiritualité. À la recherche de l'absolu.








E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Tahiti, ... | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope





Participer à la cagnotte en ligne