Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

 

Mardi littéraire du mardi 15 novembre 2011 - Daniel Chines & Miklos Dallos font leur mardi littéraire - au café de la mairie - au premier étage - place Saint Sulpice Paris 6ème


     

La soirée est organisée autour d'un auteur dans un cadre chaleureux et convivial. Rencontre des personnes qui, comme vous, sont passionnés de littérature. Présentation de l'auteur et de son livre. Lectures – débats - vente de livres - dédicaces.


A
8 Novembre 2011 - 21:53

Mardi littéraire du mardi  15 novembre 2011 - Daniel Chines & Miklos Dallos font leur mardi littéraire - au café de la mairie - au premier étage - place Saint Sulpice Paris 6ème
Danièle CHINES - Leur guerre préférée - Ombres et lumières familiales. 1935 - 1945 - éd. L’Harmattan
De 1935 à 1945, ce récit entremêle deux guerres. Il y a la grande, la vraie, celle des combats de 40-45 qui fauche des millions de vies humaines. Et puis l'autre guerre, la petite, la mesquine. Celle-là ne tue pas avec des armes mais à coups de mots qui dévastent les cœurs et ravagent le quotidien. Et, d'une guerre à l'autre, se déroule sous nos yeux le destin de Lorenzo et Claudia, un jeune couple pris au piège des conflits intimes et des tourmentes de l'Histoire du XXe siècle. D'autres pourraient juste survivre. Eux se battront pour la liberté.

Miklos DALLOS - Souvenirs d’un monde disparu - éd. L’Harmattan - "présenté par Mary Dallos
Miklos Dallos - lettres danubiennes - Une vie hongroise avant et pendant la deuxième guerre mondiale - Un jeune Hongrois observe les rites et coutumes de la société hiérarchisée dans laquelle il grandit et connaît les premiers frissons de l'amour avec deux écolières romantiques, une petite tzigane et une jeune juive trop lucide. La seconde guerre mondiale se profile à l'horizon. Les jeunes soldats partent au front et ne reviennent pas, l'antisémitisme prolifère. Malgré tout, l'humanité endure. Une petite veine de tendresse, d'espoir et d'humour traverse même les récits les plus noirs.



Mots-clés de l'article : 6e arrondissement




E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope