Un sceau chinois du XVIIIè estimé entre 300 000 et 400 000 euros aux enchères

A côté de chez vous



29 Avril 2009 - 16:12
     

Bien avant 13h30 à Drouot, l'annonce de la dispersion par la maison Beaussant-Lefevre, d'un cachet impérial chinois provenant du Palais d'Eté de Pékin attire de nombreux amateurs d'art et curieux.

Le sceau, surmonté de deux dragons impériaux dos à dos et daté de l'époque Qianlong (XVIIIe siècle) provient du pillage de 1860 par les troupes franco-britanniques.


Il appartient aux personnes désirant porter des enchères de vérifier l'état des lots et de prendre toutes les informations auprès du commissaire-priseur qui réalise la vente et de l'expert.
 



Mots-clés de l'article : 9e arrondissement, chine, drouot, sceau, vente aux enchères

Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.