126 km/h au-dessus de la vitesse autorisée

XIIe arrondissement : faits divers d'excès de vitesse sur le périphérique intérieur.


Une berline roulant à 206 km/h réduit sa vitesse à 80 km/h quand la patrouille de motocyclistes la prend en charge.


25 Juin 2013 - 01:06
     

Boulevard périphérique intérieur, le 2 juin 2013 à 2h50. A hauteur de la porte de Saint-Mandé dans le XIIe arrondissement, un chauffard est repéré et interpellé à la porte de Bercy.

206 km/h au lieu de 80 km/h

Les opérateurs de l’unité routière spécialisée (URS) du service de circulation du périphérique de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) repèrent un véhicule circulant à très grande vitesse.

La vitesse affichée sur le radar est de 206 km/h.

Immédiatement une patrouille de motocyclistes prend en charge la puissante berline dont le conducteur ramène la vitesse à celle autorisée sur cette voie, soit 80 km/h.

Interpellé au niveau de la porte de Bercy (XIIe arrondissement), il est conduit à l’unité de traitement judiciaire des délits routiers (UTJDR) et son véhicule immobilisé.

Le chauffard, âgé de 29 ans, a été laissé libre en vue d’une convocation ultérieure.


Source : Service de la communication de la préfecture de police de Paris.

Échangeur de la porte de Bercy, boulevard périphérique de Paris photo Roulex 45 sous licence creative commons : L'échangeur de la porte de Bercy est un échangeur à trois niveaux de circulation avec vingt-deux bretelles et un giratoire.
Échangeur de la porte de Bercy, boulevard périphérique de Paris photo Roulex 45 sous licence creative commons : L'échangeur de la porte de Bercy est un échangeur à trois niveaux de circulation avec vingt-deux bretelles et un giratoire.




« petite main » - Contact e-mail : anne @ maohitribune.com En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.