17 mois pour obtenir un passage sécurisé pour les piétions

Sixième Tribune


Financée par La Poste, la réalisation du passage protégé prend du temps.


4 Septembre 2009 - 07:36
     

La difficulté est de permettre aux piétons de circuler en toute sécurité le long du chantier sans gêner l'accès des camions à l'hôtel de Choiseul-Praslin et à La Poste, tous deux en rénovation. Un véritable casse-tête.
Lorsque le permis de construire est accordé en décembre 2007, la décision prise pour assurer la sécurité des piétons oblige ceux-ci à traverser la rue, alors qu'ils sont habitués à circuler sur les deux côtés de la rue commerçante, et qu'aucun feu tricolore ne règle la circulation.
17 mois pour obtenir un passage sécurisé pour les piétions

Il a fallu les alertes des riverains sur les risques d'accidents des personnes mal-voyantes, des personnes âgées du quartier et des piétons qui continuent de marcher en dehors de toute protection le long du chantier, pour qu'une solution soit définitivement trouvée. Un exemple de concertation de la part des personnes compétentes en la matière, qui bien que tardive n'en demeure pas moins une réussite. Le passage est large et très agréable à emprunter.
A J -18 mois de l'inauguration du futur siège social de La Poste et 17 mois après le démarrage des travaux, le nouveau passage protégé pour les piétons et les camions attend son inauguration.
17 mois pour obtenir un passage sécurisé pour les piétions


Mots-clés de l'article : 6e arrondissement, la poste, passage

Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.