9 ans après elle se souvient

Une non-voyante violée en 2002 se rappelle des détails de son agression dans le 13e arrondissement de Paris.


Un détail permet de localiser le lieu et l'agresseur.


18 Avril 2011 - 18:56
     

© Danomyte - Fotolia.com
© Danomyte - Fotolia.com
Le 2 août 2010, une femme non voyante de 35 ans, violée 9 ans auparavant , se remémore de nouveaux détails de son agression. Elle en informe aussitôt les policiers du 3e district de police judiciaire (DPJ), chargés de l’enquête en 2001, l'agresseur n'ayant jamais été retrouvé.
Il était 1h du matin, elle rentrait à son domicile du 13e arrondissement, un homme lui avait proposé de l’aider à traverser la rue, elle avait refusé, il l’avait entraînée de force dans un local, lui avait arrachée sa canne, l'avait déshabillée, lui avait imposée plusieurs rapports sexuels et l’avait abandonnée sur le trottoir. Choquée, elle avait regagné son domicile, mais le cauchemar ne s’était pas arrêté pas là. A 7h du matin, le même homme s’introduisait de force dans son appartement, la projetait sur le lit et essayait de la violer à nouveau avant de s’enfuir. Traumatisée, la jeune femme était hospitalisée et avait tenté de mettre fin à ses jours.
L'été dernier, elle s'est souvenue que la première agression s’était produite dans un local, sans doute professionnel car équipé d’un fax dont elle avait entendu la sonnerie.
Cet indice crucial a permis de localiser le lieu, et de faire le lien avec un employé, âgé de 45 ans, dont les empreintes digitales étaient identiques à celles relevées en 2001 au domicile de la victime.
Interpellé le 31 mars 2011, l’homme, déjà connu pour des faits similaires commis en 2003, a reconnu ses précédentes agressions. Il a été déféré puis incarcéré.

Source : Service de la communication de la préfecture de police de Paris.





Tahiti | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | France et Europe | A l'étranger | Paris News Post | Cités | Journaux