Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

Art érotique à Bruxelles : quelques résultats

Curiosa : succès pour la vente d’art érotique à Bruxelles (Belgique).


L’étude Millon et associés installe une antenne à Bruxelles.


4 Juin 2012 - 12:08
     


Les cannes aux pommeaux érotiques se sont bien vendues

Ainsi, le lot 99, canne à pommeau boule en ivoire sculpté représentant un corps féminin exposant son sexe. Beau fût en ébène sculpté d’épines d’une longueur de 91 cm a été adjugé pour la somme de 2.885 €.

Le lot 98 est particulièrement remarquable et doté d’une forte charge symbolique. Cette canne, fût en bois de palmier ; férule en fer et longueur de 85 cm, retient l’attention par son pommeau bien monté. En ivoire sculpté, il représente une main féminine saisissant un pénis avec fermeté. L’ensemble a été adjugé pour la somme de 2.258 €.

Dans l’article de Paris Tribune présentant la vente, une interrogation pesait, l’acquéreur sera-t-il un homme ou une femme ? Paris Tribune a mené l’enquête. Eh bien, ni l’un, ni l’autre. L’heureuse adjudicataire est une personne morale. Peut-être la canne sera-t-elle bientôt exposée. A suivre.

Le lot 84. Très discrète badine à pommeau en ivoire sculpté d’un phallus, bague en métal, fût en palmier et férule en laiton, d’une longueur de 87 cm – vers 1900 – elle n’a coûté que 628 €, une somme qui pouvait être payée en liquide.

(c) Etude Milllon et Cie.
(c) Etude Milllon et Cie.

Les phallus solitaires se sont aussi bien placés mais pas tous

Ainsi pour le lot le lot 149, l’acquéreur débourse 3.136 €.

C’est un rare coffret peint à flans incurvés à l’imitation du palissandre, flanqué d’arabesques et cabochons en os, il contient un beau godemichet veiné et un stylet en ivoire. Travail anglais vers 1900. Dimensions du coffret 9 x 14 x 21 cm. Longueur du godemichet 17 cm. Diamètre 5 cm. Longueur du stylet 15 cm

En revanche, le lot 147 n’a pas rencontré de futur propriétaire.

Il s’agit d’un phallus de 12,5 cm de long, en ivoire et également du XIXème Siècle. Une femme a laissé échappé dans la salle, « il est petit ». De là à imaginer que la taille a découragé une partie du public …

Quant à l’étrange parmi l’étrange, le lot 174 dénommé « bousille », phallus en verre soufflé du XIXème siècle, destiné à sécher les préservatifs, il a été adjugé 377 €.

(c) Etude Milllon et Cie.
(c) Etude Milllon et Cie.
En revanche une aquarelle japonaise peinte vers 1930 représentant plusieurs personnages en ébats amoureux autour d’un homme de pouvoir, le lot 104, n’a pas suscité la convoitise.

Sans doute la scène a semblé trop irréaliste au public belge et international car un homme de pouvoir organisant de telles soirées orgiaques, inimaginable dans l’Europe du XXIème siècle n’est-ce pas ?

L’étude Millon et associés installe une antenne à Bruxelles

Les bureaux ont été ouverts et inaugurés en mars 2012. Des ventes avec des thématiques nouvelles y sont organisées telles que « Design, un art de vivre », « Dans le boudoir de Madame » ou « L’ Univers de l’homme ». C’est pourquoi la vente a été organisée dans la capitale belge.

Il est vrai que la vente « Curiosa » concerne une philosophie de la vie, un dialogue dans le boudoir ; et bien sûr, l’univers de l’homme, de l’homme sûr de lui. Pourtant, ne nous trompons pas, l’art érotique intéresse de plus en plus les femmes car, la femme est l’égale de l’homme.

Quelques objets d’art érotique vendus aux enchères à Bruxelles par l'étude Millon (c) Etude Millon et Cie.

 

En savoir plus

- 27 mai 2012 : Curiosa : vente d’objets d’art érotique à Bruxelles.
Une canne à la République et une canne érotique et satirique à l’Hôtel Drouot.
Vente insolite à l’Hôtel Drouot : deux ceintures contre l’onanisme.
Insolite : un étui pénien aux enchères.
Le clitoris, un organe peu étudié en France.


Il appartient aux personnes désirant porter des enchères de vérifier l'état des lots et de prendre toutes les informations auprès du commissaire-priseur qui réalise la vente et de l'expert.
 




Journaliste, coordinateur des articles sur l'histoire, culture et politique, ventes aux enchères. En savoir plus sur cet auteur




E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope