Chantier de Paris Habitat : La préfecture interdit la réintégration des locataires

Quinzième Tribune


Du fait d'un taux encore élevé dans l'air d'un agent chimique dangereux, le dichlorométhane, les locataires de l'esaclier B du 32 boulevard Montparnasse, restent relogés à l'hôtel. Ceux de l'escalier A ne sont pas en danger.


13 Juillet 2010 - 10:29
     

Les bandes rouges mises en place devant l'immeuble ont été retirées
Les bandes rouges mises en place devant l'immeuble ont été retirées
Le dichlorométhane est l'un des solvants les plus dangereux qui soit et il est à l'origine de nombreux accidents. L'évanouissement le 6 juillet d'un ouvrier qui utilisait le solvant pour décaper oblige la Préfecture de Paris a fermer le chantier de Paris Habitat au 32 boulevard Montparnasse. Le 9 juillet, le verdict tombe :

"Le laboratoire central de la préfecture de police a réalisé le 7 juillet des analyses de la qualité de l'air dans l'immeuble évacué situé à l'adresse citée en objet.
Compte-tenu des teneurs mesurées élevées en dichlorométahne, il a été retenu la non-réintégration des logements des appartements situés Hall B.
Toutefois l'accès aux appartements est autorisé pour des courtes durées de 10 à 15 minutes afin que les résidents puissent récupérer des effets personnels (médicaments, papiers, vêtements, ...) Cependant, il conviendrait de bien aérer les appartements lors de la présence des occupants (ouverture des fenêtres opposées à la courette).
PS : En tout état de cause, la réintégration des logements ne sera accordée qu'après avoir contrôlé à nouveau la qualité de l'air des logements et de la courette."

Paris Habitat a bien voulu communiquer sur l'incident : 15 personnes, les deux premières nuits suivant l'évacuation du 6 juillet, ont été relogés. Elles sont actuellement 10 personnes en résidence hotelière pour une durée de 15 jours depuis le 9 juillet. Et toujours aucune nouvelle sur la santé de l'ouvrier hospitalisé.
Paris Habitat, avec la Ville de Paris, la région Ile-de-France et l'Etat, restructure des appartements, crée 29 logements sociaux, et remplace des menuiseries extérieures, met en conformité des installations électriques et gaz, remplace partiellement des chutes eu/ev, embellit les parties communes et crée un ascenseur. Les travaux démarrés en octobre 2009 devaient durer 8 mois jusqu'en juin 2010.

Lire les articles du 7 juillet Incident toxique sur le chantier de Paris Habitat à Montparnasse et du 9 juillet Le chantier de Paris Habitat toujours fermé.
Le chantier au 32 boulevard Montparnasse est arrêté jusqu'à nouvel ordre
Le chantier au 32 boulevard Montparnasse est arrêté jusqu'à nouvel ordre




Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.