Cyclomoteur à 105 km/h

Un accident sans doute évité de justesse dans le 4e arrondissement de Paris.


La modification des cyclomoteurs pose problème.


8 Février 2011 - 18:32
     

Le speedomètre indique la vitesse.
Le speedomètre indique la vitesse.
Lundi 7 février 2011 vers 15h20, l’unité des contrôles techniques de la direction opérationnelle des services techniques et logistiques (DOSTL) interpelle, au niveau du boulevard Morland dans le 4e arrondissement, un conducteur de 20 ans circulant à 105km/h compteur aux commandes d’un cyclomoteur de 50 cm³. Le passage au speedomètre, appareil de mesure de la vitesse moteur, affiche 88 km/h confirmant ainsi la modification du véhicule.
Une convocation lui est remise l’obligeant à remettre son cyclomoteur en conformité.
Si en France, 51,4 % des personnes tuées sur la route en cyclomoteur sont des jeunes, la vitesse à Paris constitue la première cause d’accidents provoqués par les cyclomoteurs, et le débridage reste une préoccupation majeure des interventions, avec un fort taux de verbalisation à l’encontre des contrevenants.
L'infraction pour "utilisation d’un cyclomoteur ayant fait l’objet d’une transformation afin de permettre à celui-ci de dépasser les limites réglementaires fixées en matière de vitesse" est réprimée par le code de la route et le contrevenant devra s’acquitter de 90€.

Source : Service de la communication de la Préfecture de police de Paris.



Mots-clés de l'article : 4e arrondissement, cyclo, cyclomoteur, deux roues


Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.