Danielle Simonnet conserve son siège de conseiller de Paris

20e arrondissement : Le second tour des élections municipales.


A l'annonce des résultats, les 3 nouveaux élus du Front de Gauche et des dizaines d’électeurs ont fait une entrée tonitruante dans la mairie du 20e arrondissement au son du slogan "Pas de muselière, nous en sommes fiers".


31 Mars 2014 - 04:05
     

Danielle Simonnet, conseiller de Paris du Parti de Gauche, s'est présentée contre la liste d'union PS Europe Ecologie Les Verts PC et PRG au second tour des élections municipales.

Danielle Simonnet améliore son score du 1er tour en passant de 5692 voix à 7732, soit une augmentation de 35 %.

Arrivée à la 3e place, elle conserve son siège de conseiller de Paris et fait entrer deux élus au conseil d'arrondissement : Laurent Sorel et Sylvie Aebischer.

Dans un communiqué, elle revendique de ne pas avoir de "muselière" et promet de "faire entendre sa voix" au conseil du 20e arrondissement comme au conseil de Paris. La seule élue du Front de Gauche conseiller de Paris critique le non aboutissement de la négociation de l'entre deux-tours entre sa liste et celle d'Anne Hidalgo :

"Si le PS et ses alliés n'avaient pas fait preuve d'un violent sectarisme à notre encontre, conditionnant tout accord de fusion démocratique à l'approbation à l'aveugle des budgets des 6 prochaines années, le 9e arrondissement n'aurait pas basculé à droite ce soir, et les forces se réclamant de la gauche aurait pu arracher le 5e arrondissement à la famille Tiberi. En politique, l'arrogance a toujours un coût".

La gauche a perdu le 9e arrondissement et les écologistes n'ont pas obtenu le siège de conseiller de Paris dans le 5e arrondissement qu'ils convoitaient sur un total de 18 sièges à Paris promis dans l'accord PS Europe Ecologie Les Verts.



Mots-clés de l'article : 20e arrondissement, ile de france


Tahiti | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.