Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

De NKM à Pécresse : les femmes prennent le pouvoir en IDF

Texte participatif : les femmes à Paris et en Ile-de-France.


     

Nathalie Kosciusko-Morizet, Cécile Duflot, Rachida Dati, Anne Hidalgo, Valérie Pécresse… Les femmes devraient être particulièrement représentées en Île-de France lors des prochaines échéances électorales. De quoi donner des idées au reste du pays ?


juliette
18 Octobre 2013 - 10:30

On le sait malheureusement trop bien, les femmes sont sous-représentées sur l’échiquier politique national. Pourtant, avec l’annonce des candidats pour les prochaines élections locales, une lueur d’espoir est visible du côté de notre région, où les femmes ont réussi à s’imposer et dont la première ville, Paris, devrait vraisemblablement avoir pour prochain maire, une femme.

En juin 2013, à la suite des primaires UMP pour la candidature à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) a été choisie dès le premier tour par les militants pour représenter son parti.

A la suite du retrait de Jean-Marie Le Guen, Anne Hidalgo est désignée comme candidate du PS pour l’élection municipale de 2014, le 22 mai 2013. Les deux premiers partis de France proposent donc une femme comme maire de Paris. Une première historique !

Après s’être désistée au profit de NKM pour la mairie de Paris, Rachida Dati est tout de même nommée, le 10 octobre 2013, tête de liste UMP pour briguer le poste de maire du VIIe arrondissement lors des prochaines municipales.

Si Cécile Duflot ne souhaite ni cumuler les mandats, ni abandonner son poste de ministre, l’écologiste se présentera tout de même "à la dernière place de la liste dans XIe arrondissement", afin de soutenir le candidat EELV.

Enfin, une autre femme devrait briguer un mandat de premier rang en Île-de-France en la personne de Valérie Pécresse. En effet, le principal opposant de l’ancienne ministre à la candidature UMP pour les élections régionales de 2015, Roger Karoutchi, s’est désisté au profit de Valérie Pécresse, estimant qu’elle est « mieux placée » que lui pour remporter cette élection.

On le voit, en Île-de-France, les femmes sont parvenues à s’imposer et à faire tomber les vieux archaïsmes machistes. Souhaitons que les autres régions de l’hexagone prennent exemple sur les politiques franciliens et sur leur modernité.

Femmes et pouvoir © lassedesignen - Fotolia.com
Femmes et pouvoir © lassedesignen - Fotolia.com
Note de la rédaction : Femmes et Pouvoir 2013, un événement organisé les vendredi 29 et samedi 30 novembre 2013 à l'Hôtel de l'Industrie, 4 place Saint-Germain-des-Prés dans le VIe arrondissement de Paris devrait permettre d'en savoir plus sur le sujet. Ce "rendez-vous annuel des femmes politiques" est organisé par "Femmes & Pouvoir", un "organisme agréé pour la formation des élus par décision du Ministre de l'intérieur en date du 24 juillet 2013".








E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope