Défendre les téléphones portables

Les voleurs de téléphones portables sont localisés.


Géolocalisation des téléphones portables volés : une nouvelle technologie au service des policiers.


21 Septembre 2011 - 11:02
     

Depuis la mise en place le 18 mars 2011 de ce dispositif par la direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP), plus de 26 000 demandes de blocages ont été transmises aux opérateurs.

Le 15 septembre 2011 à 1h30 dans le 11e arrondissement de Paris, 3 hommes encerclent un passant, le bousculent et lui volent son smartphone. La victime regagne son domicile, géolocalise son bien via son ordinateur, et transmet immédiatement la position des auteurs dans le 3e arrondissement au 17 - Police Secours.
A 2 heures, les policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) locale interpellent le trio en possession du téléphone volé.
Ils sont déférés au parquet de Paris.

Le 23 février 2011 sur la ligne 5 du métro à la station Oberkampf, une femme se fait voler son portefeuille contenant 150 euros ainsi que sa carte bancaire. Les policiers de la sous-direction régionale de la police des transports (SDRPT) extraient du système de vidéo protection de la RATP des clichés des deux voleurs.
© JcJg Photography - Fotolia.com
© JcJg Photography - Fotolia.com

Ces délinquants présums, âgés de 32 à 55 ans, sont identifiés. Le parquet de Paris délivre à leur encontre un ordre à comparaître.
Le 9 septembre, se sachant recherché, le plus jeune téléphone aux enquêteurs et déclare se trouver à Bordeaux. Son téléphone portable, lui, ne ment pas : il émet depuis la Seine-Saint-Denis.
Le 14 septembre, le téléphone est géolocalisé dans le 19e arrondissement de Paris où l’homme est interpellé. Son audition permet l’arrestation de son complice.
Malgré leurs dénégations, tous deux sonr déférés au TGI de Paris.

Afin de rendre inutilisable un téléphone en cas de vol, la préfecture de police de Paris préconise de le faire bloquer : il suffit de communiquer son numéro IMEI aux services aux services de police lors du dépôt de plainte. A charge pour ces derniers de d’adresser la demande de blocage aux opérateurs qui disposent de 4 jours ouvrés pour bloquer l’accès au réseau. Le numéro IMEI est notamment accessible en composant sur le clavier de votre appareil le *#06#.


Source : Service de la communication de la préfecture de police de Paris.



Mots-clés de l'article : 11e arrondissement, BAC, numero IMEI, SDRPT, vol

Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.