Des victimes plus causantes que prévu

Vols par mineurs.


Ils pensaient que les personnes d’origine asiatique seraient moins enclines à déposer plainte.


16 Octobre 2011 - 12:13
     

Le 12 octobre 2011, le service de l’accueil et de l’investigation de proximité (SAIP) des Lilas (93) procède à l’interpellation de 2 mineurs de 16 ans, pour 12 extorsions, vols ou tentatives commis depuis le 21 août à Bagnolet (93) dans le parc de la Noue ou à proximité, essentiellement à l’encontre de membres de la communauté asiatique.

Les perquisitions réalisées à leurs domiciles situés à Montreuil (93) permettent de saisir des vêtements portés par les agresseurs et décrits par les victimes. Plusieurs de ces dernières reconnaissent formellement les 2 adolescents.

Ceux-ci expliquent avoir pris pour cible des personnes d’origine asiatique estimant qu’elles seraient moins enclines à déposer plainte.

Impliqués dans 14 et 18 procédures, ils ont l'interdiction d’entrer en contact par application d’un récent jugement.

Après leur présentation devant un juge des mineurs du TGI de Bobigny (93), l’un est remis en liberté et le second, sur lequel pesait l’interdiction, est écroué.

Source : Service de la communication de la préfecture de police de Paris.
© elavuk81 - Fotolia.com
© elavuk81 - Fotolia.com





Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.