Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

 

Dominique Tiberi candidat dans le 5e arrondissement contre l'avis de NKM

75005 : élections municipales 2014 dans le Ve arrondissement de Paris.


"Mon adversaire à Paris s'appelle Anne Hidalgo et pour Nathalie Kosciuko-Morizet j'espère qu'elle entendra raison (...) On n'est pas le Pôle Emploi du Ier arrondissement, ni d'autres arrondissements" en référence à Florence Berthout, actuelle première adjointe au maire du Ier arrondissement, désignée chef de file dans le Ve.


20 Novembre 2013 - 15:00
     

Sa décision est prise depuis plusieurs semaines. Il a attendu pour "laisser la place à l'union" dans le Ve arrondissement puis il a décidé d'envoyer un mail à tous les membres de la commission d'investiture de l'UMP qui doit se réunir le mercredi 20 novembre 2013 après avoir été reportée à trois reprises : Dominique Tiberi, actuel conseiller d'arrondissement et 5e adjoint au maire du Ve Jean Tiberi, est candidat à la tête de liste UMP dans le Ve arrondissement.

"Ce serait énorme de récupérer les équipements supprimés"

Son programme faisait partie de l'envoi. "C'est un vrai problème toutes ces suppressions d'équipement" explique Dominique Tiberi lors de sa conférence de presse le 19 novembre 2013, "l'atelier culturel de la DAC, deux ludothèques, le Théâtre Mouffetard transmis à une association de marionnettistes, un centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI) qui accompagne les jeunes mamans juste avant et juste après la naissance"... Il est intarissable sur le sujet : "Oui ce sera un thème de la campagne".

S'il reconnaît que "la mairie d'arrondissement ne décide pas en la matière", Dominique Tiberi est pour la concertation participative : "On se bat et parfois on obtient des résultats" en citant deux exemples. "La décision de fermer une bibliothèque pour enfants, avait été prise, plus exactement elle devait partir dans le Xe arrondissement, nous nous sommes battus et nous avons obtenu qu'elle soit maintenue dans le Ve arrondissement. De même, un dispensaire est menacé de disparition. La Mairie de Paris nous dit que non, et depuis 2001 elle n'avait pas investi un euro. Nous nous sommes battus et cet été en catastrophe la Mairie de Paris a voté une subvention de 40 000 euros. C'est 10% de ce qu'il faudrait mais c'est déjà pas mal."

Le combat, encore le combat, toujours le combat "même lorsqu'on n'a pas le pouvoir de décision", ou peut-être parce qu'on ne l'a pas : "c'est vraiment la démarche citoyenne par excellence. On obtient des résultats. Ce sont deux exemples et j'espère qu'il y en aura d'autres".

Le programme est clair : "Je souhaite le rétablissement de tous les établissements qui ont été supprimés, un restaurant pour personnes âgées, un club pour seniors, ..., voilà le sens de la campagne".

Ce n'est pas le seul.

Des candidates osées

Dominique Tiberi se pésente aussi à la mairie du Ve arrondissement car "On n'est pas le Pôle Emploi du 1er arrondissement, ni d'autres arrondissements" en référence à la perte du siège de conseiller de Paris de Florence Berthout dans le 1er arrondissement depuis le vote de la proposition de loi de parlementaires promulguée le 5 août 2013 modifiant la répartition des conseillers de Paris. Elle est la chef de file dans le Ve et probable tête de liste de NKM dans l'arrondissement.

La liste n'a pas encore de nom : "On essaye de donner du sens à une liste et on voit que cela va trop loin". Dans son viseur, Anne Hidalgo et sa liste Osez dans le 5e : "Mon adversaire à Paris s'appelle Anne Hidalgo (...) Pour oser, il fallait oser. Elle supprime l'université Paris 3 ! Méconnaître à ce point la vocation universitaire du Ve arrondissement auquel nous sommes très attachés !"

La liste n'est pas encore faite : "Faire une liste c'est un exercice très difficile. C'est moi qui ai composé la liste en 2008 auprès de Jean Tiberi et les autres élus, avec les contraintes qui étaient les nôtres, à savoir les personnes qui restent, celles qui s'en vont, celles qui sont remplacées, il y a des personnes plus jeunes, d'autres plus expérimentées... Il y a une alchimie à créer, il faut que cette alchimie se crée. C'est vraiment ce qui est important. Il faut que la liste représente le Ve arrondissement". L'ambition de Dominique Tiberi est "très large, on n'y parvient jamais, il y a toujours des personnes qui auraient mérité d'y figurer et qui n'y figurent pas, qui se plaignent et qui ont raison de se plaindre parce que c'est difficile".

La commission d'investiture de l'UMP se réunit le 20 novembre au soir. Plusieurs cas seront examinés : dans pas moins de six arrondissements dont le Ve, Nathalie Kosciusko-Morizet devra trancher. Dominique Tiberi risque-t-il un blâme de l'UMP, voire une exclusion ? Le candidat, soutenu par tous les élus du Ve et délégué UMP de la plus grande circonscription de Paris, répond par un sourire.

Dominique Tiberi le 19 novembre 2013 - Photo : VD / PT.
Dominique Tiberi le 19 novembre 2013 - Photo : VD / PT.

Vidéo : Questions - réponses à Dominique Tiberi : L'union dans le Ve arrondissement, faut-il sacrifier le Ve et la probabilité d'une liste regroupant toutes les candidatures non validées par Nathalie Kosciusko-Morizet.



Vaea Devatine
Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales appliquées, en langues et... En savoir plus sur cet auteur





E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope