Escalier du quartier St-Victor : plus d'impasse

Cinquième Tribune


L'assemblée est venue nombreuse ce soir pour assister à l'ordre du jour du Conseil de quartier St-Victor. Une nouvelle concertation a lieu sur la question du réaménagement de l'escalier situé à l'angle des rues de Poissy et des écoles.


Géraldine Bachmann
21 Septembre 2009 - 21:18
     

«Je vous rappelle que ce projet de réaménagement de l'escalier n'émane pas de notre mairie mais bien de celle de Paris. Nous sommes là pour nous concerter et remettre notre avis à la mairie de Paris » rappelle Dominique Tibéri, adjoint au maire et conseiller d'arrondissement.

Dominique Larrouy, architecte à la Direction de la voirie, débute son exposé par une présentation de diaporamas pour remettre l'escalier dans son contexte. Un vieil escalier datant de 1866, desservant doublement les rues St-Victor et de Poissy, sans esthétique particulière mais ayant son charme.

« Les marches sont plus ou moins scellées, et le trou entre les deux descentes sert d'urinoir, voilà pourquoi il faudrait le réaménager mais si on le fait pas je le comprend très bien ». L'architecte présente le projet d'un escalier arrondi, plus moderne, qui desservirait les deux rues.
Le Conseil de quartier St-Victor et l'architecte de la voirie Dominique Larrouy (au centre)
Le Conseil de quartier St-Victor et l'architecte de la voirie Dominique Larrouy (au centre)

Mais l'assemblée semble déterminée à ce qu'on en touche pas à ce monument de quartier et les remarques pleuvent, également sur les travaux de la rue St-Victor. « Nous n'avons été informé des travaux que lorsqu'ils ont débuté, il n'y avait pas de panneaux d'information ! » lance une riveraine. « Il n'y a ni trottoir et ni passage piétons, les enfants qui descendent l'escalier déboucheraient directement sur la route » s'exclame une représentante indépendante des parents de l'école St-Victor.

« Remplacer cet escalier d'époque coûterait de l'argent que nos pourrions donner aux pauvres ! » s'indigne un homme de l'assemblée. Un riverain du quartier depuis 1958 qu'il faut garder l'escalier car il a toujours en là et qu'on ne « démolit pas un nez juste parce qu'il est cabossé ». Et à la question essentielle « qui a demandé le réaménagement de l'escalier ? », le responsable de la voirie présent répond : « l'escalier doit être modifié car il reste des points noirs que l'on a du mal à nettoyer ».

Cette raison ne semble pas suffisante pour les riverains adeptes de cet escalier original et pour lequel 500 personnes ont signé la pétition contre sa rénovation.

Dominique Tibéri a arbitré ce match sans « avoir d'avis particulier » mais après avoir écouté les différents représentants concernés et l'assemblée et les remercier pour leur disponibilité, il conclut que « nous nous dirigeons vers un maintien de l'escalier ». Un tonnerre d'applaudissements retentit dans la salle. Les riverains ont gagné une bataille, mais ont-ils gagné la guerre ? L'avis du Conseil de Quartier sera prochainement remis à la mairie de Paris.
Le Conseil de quartier St-Victor et l'architecte de la voirie Dominique Larrouy (au centre)
Le Conseil de quartier St-Victor et l'architecte de la voirie Dominique Larrouy (au centre)




Tahiti | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | France et Europe | A l'étranger | Paris News Post | Cités | Journaux