Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

 

Extorsion avec arme et séquestration dans des parkings souterrains du XVIIe arrondissement

XVIIe arrondissement : mode opératoire d'un faits divers d'extorsion avec arme et séquestration.


     

Interpellation de cinq auteurs présumés d’extorsions aggravées.


25 Juin 2013 - 01:52

Interpellation à domicile de quatre auteurs présumés de faits d’extorsion avec arme et séquestration de particuliers commis entre fin janvier et début février 2013 dans des parkings souterrains du XVIIe arrondissement.

Mode opératoire

Le 4 juin 2013 à six heures, le 1er district de police judiciaire (1er DPJ), assisté de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) arrêt les quatre auteurs présumés ainsi qu'un cinquième individu extrait de la maison d’arrêt de Fleury- Mérogis (91) et placé en garde à vue dans les locaux du 1er DPJ.

Le modus operandi était toujours le même :

"alors qu’elles stationnent leur véhicule, les victimes sont agressées par trois individus porteurs d’une bombe lacrymogène, d’un bâton télescopique et d’un pistolet automatique.
Elles se voient dépouiller de leurs espèces ainsi que de leurs cartes bancaires et contraintes à en dévoiler le code confidentiel.
Un des auteurs se rend aussitôt dans un DAB voisin afin de procéder à un ou plusieurs retraits tandis que ses deux comparses maintiennent la victime sur place.
Une fois en possession de l’argent, il les contacte par téléphone, ces derniers libèrent la victime et prennent la fuite à pied"
.

Les investigations menées en collaboration avec les effectifs de la direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) conduisent les enquêteurs dans une cave de la Cité Curnonsky dans le XVIIe arrondissement où sont découverts des armes semblables à celles utilisées lors des agressions et plusieurs vêtements.

L’exploitation de ceux-ci par la police technique révèlent cinq profils ADN correspondant à cinq individus âgés de 17 à 18 ans, tous connus des services de police pour des faits similaires.

A l’issue de leur garde à vue, ils sont déférés au parquet de Paris.


Source : Service de la préfecture de police de Paris.

© Andrey Armyagov - Fotolia.com
© Andrey Armyagov - Fotolia.com




« petite main » - Contact e-mail : anne @ maohitribune.com En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope