Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

Fabrication artisanale de fumigènes dans la cuisine

Un adolescent de 14 ans se brûle dans le 10e arrondissement de Paris.


     

Les dangers des recettes explosives.


11 Avril 2011 - 10:52

© Gold Coast Girl - Fotolia.com
© Gold Coast Girl - Fotolia.com
Le 5 avril 2011, à 2h55, un adolescent de 14 ans s’essaie à la fabrication artisanale de fumigènes dans la cuisine familiale. L’expérience tourne au drame dans cet appartement du 10e arrondissement de Paris : ses mains sont gravement brûlées, son visage atteint superficiellement.
Les policiers du service de l’accueil et de l’investigation de proximité (SAIP) et ceux du laboratoire central de la préfecture de police (LCPP) constatent la présence sur place d’une casserole contenant un mélange de plusieurs produits domestiques, d’un saladier avec des mèches artisanales et de 26 feuillets sur lesquels sont inscrites des informations sur les explosifs et les engins incendiaires.
L’adolescent est transporté par le SAMU dans un service de réanimation pour grands brûlés, son pronostic vital n’est pas engagé.
A 14 ans, il apprend à ses dépens qu'il vaut mieux ne pas mettre en pratique les recettes d’engins artisanaux, notamment celles diffusées sur internet, et ne jamais faire de mélange de produits chimiques ou domestiques.

Source : Service de la communication de la préfecture de police de Paris.



Mots-clés de l'article : 10e arrondissement, faits divers, fumigènes





E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope