Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

Mā'ohi Tribune
Météo Faa'a www.my-meteo.com



Fausses urgences médicales

14e arrondissement : fait divers de vol.



19 Mai 2012 - 15:14
     

Dans le 14e arrondissement le 2 mai 2012, une personne âgée de 83 ans revient du supermarché. Elle est abordée par deux jeunes filles qui prétextent avoir besoin de consulter urgemment un annuaire téléphonique pour obtenir les coordonnées d’un médecin ; elles s’invitent chez l’octogénaire et dérobent à son insu une carte bancaire et vingt euros.

Le 3e district de police judiciaire (DPJ) est saisi de l’enquête. Ce modus operandi rappelle aux policiers une série de faits similaires. La cellule opérationnelle de rapprochements et d’analyse des infractions (CORAIL) en recense 11 autres. A partir de l’exploitation de la vidéoprotection relative à cette dernière affaire, ils peuvent mettre un visage sur les jeunes voleuses.

Le 4 mai, au cours de leurs investigations dans l’arrondissement, les enquêteurs reconnaissent les présumées auteures des vols par ruse marchant dans la rue et procèdent immédiatement à leur interpellation.

Démunies de pièce d’identité, elles déclarent être sœurs, âgées de 13 et 8 ans ; l’identité judiciaire révèle qu’elles sont déjà connues des services de police. Bien que se limitant à reconnaître le dernier vol, quatre autres victimes les identifient formellement.

Elles ont été déférées au Parquet des Mineurs de Paris puis laissées libres.

Source : Service de la communication de la préfecture de police de Paris.



Mots-clés de l'article : 14e arrondissement, CORAIL, DPJ, fait divers, police

Théo Cyiva
Coordinateur des articles sur les faits divers. En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.