Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

Hausse du tarif de Vélib

Les tarifs d'utilisation de courte durée sont revus à la hausse dès le moi de mai 2011.


     

Victime de son succès, Vélib ne peut tenir ses promesses. Vélos introuvables, baisse du nombre d'abonnés de Vélib et vandalisme ont eu raison du tarif bas proposé jusqu'à présent.


25 Mars 2011 - 12:17

Contrairement à ce qu'elle a déclaré le 27 septembre 2010 pendant les questions d'actualité en conseil de Paris, Annick Lepetit revient en partie sur ses propos.En septembre 2010, l'adjointe au Maire de Paris chargée des transports a assuré : "le tarif de 29 euros demeure".

Lors de la conférence de presse à l'Hôtel de Ville le 24 mars 2011 consacrée aux dossiers du conseil de Paris des 28 et 29 mars 2011, la députée de Paris et conseillère du 17e arrondissement précise que le tarif mensuel de 29 euros ne changera pas. Certes. Mais c'est pour mieux annoncer la hausse du tarif hebdomadaire qui passe de 5 € à 8 € et celle du ticket journalier, de 1 € à 1,70 €.
L'honneur d'Annick Lepetit est sauf : elle n'a pas menti. Elle avait juste pris soin de parler en septembre 2010 du tarif annuel de 29 euros, un tarif qui ne bouge pas. Savait-elle déjà que d'autres tarifs allaient bouger ?
C'est ainsi que le Vélib devient le concurrent de la RATP à moins que le but ne soit de s'entendre, en quelque sorte, sur les prix ? Que nenni. C'est juste qu'un ticket acheté directement dans les bus est vendu au prix de 1,70 €, tarif unique sans tarif enfant, sans correspondance. Un Vélib pendant 30 minutes coûtera bientôt lui aussi 1,70 €.
Mieux, un nouvel abonnement sera proposé aux jeunes de 14 à 26 ans : 29 € pour 45 minutes d'utilisation. Les jeunes boursiers et en les personnes en insertion professionnelle bénéficieront également de 45 minutes gratuites, avec un tarif réduit de 19 € par an.
On ne touche donc pas aux utilisateurs réguliers, les quelques 160.000 abonnés annuels (200.000 en juillet 2008) représentant "76% des usagers de Vélib'" précise Annick Lepetit. Au contraire, on cherche à développer le réseau et à attirer de nouveaux clients. Un avenant au contrat signé à la fin 2009 et entré en application au début de l'année 2011 fixe comme objectif l'amélioration des prestations. En clair : mieux remplir les stations Vélib pour trouver son bonheur, en bon état de marche, 24h/24h.
Borne Vélib dans le 7e arrondissement de Paris.
Borne Vélib dans le 7e arrondissement de Paris.



Mots-clés de l'article : annick lepetit, conseil de paris, paris, tarifs, vélib





E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope