Il reconnaît 10 cambriolages sur 40

L'homme de 51 ans vient d'être arrêté par la brigade du 12e arrondissement de Paris.


Le multirécidiviste est suspecté de 40 cambriolages.


28 Février 2011 - 19:30
     

Vols d'ordinateurs portables
Vols d'ordinateurs portables
Une série de cambriolages commis principalement dans des sociétés de différents arrondissements parisiens provoque l'enquête du service d’investigation transversale (SIT). Un voleur amateurs d'ordinateurs portables et de monnaie en espèces est identifié grâce notamment à la vidéoprotection.
Les enquêteurs parviennent à identifier un cambrioleur notoire, un homme de 51 ans impliqué dans de multiples procédures judiciaires.10 vols par effraction sont élucidés pour un butin estimé à 12.000 euros.
Déféré en mai 2010, car mis en cause dans 29 cambriolages, l’homme a purgé quelques mois de détention provisoire avant d’être de nouveau arrêté, courant février 2011, par la brigade d’enquêtes d’initiative du 12e arrondissement de Paris pour un autre vol par effraction.
Incarcéré depuis cette date, il est extrait de sa cellule le 23 février 2011. Entendu sur cette série de vols, il reconnaît en être l’auteur. Il réintègre la Maison d’arrêt dans l’attente d’un nouveau jugement prévu le 27 avril 2011 devant la 23ème chambre correctionnelle du TGI de Paris.
Le service d’investigation transversale (SIT) enquêtait sur une série de cambriolages commis principalement au préjudice de sociétés situées dans différents arrondissements parisiens, le voleur jetant son dévolu sur les ordinateurs portables et les numéraires.

Source : Service de la communication de la Préfecture de police de Paris.



Mots-clés de l'article : 12e arrondissement, faits divers


Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.