Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

 

Incendie rue Caillié dans une rue pas encore toute complètement réhabilitée

Incendie au 19 rue Caillié 75018 Paris.


L'incendie au 19 rue Caillié jette les feux de l'actualité sur cette ancienne "rue du crack" située entre le Boulevard de La Chapelle et la rue du Département dans le 18e arrondissement de Paris, dans un immeuble objet d'un droit de préemption urbain renforcé en 2011.


13 Janvier 2018 - 20:48
     

La rue Caillié refait parler d'elle. Tirant son nom de l'explorateur des Deux-Sèvres René Caillié, premier occidental à revenir vivant de la ville secrète de Tombouctou dominée par l'empire Peul du Macina, avant la colonisation française en Afrique occidentale, elle avait triste réputation à Paris depuis plus de 30 ans. Dans les années 1990, le mélange chauffé de cocaïne, bicarbonate de soude et ammoniaque craquait souvent. Ce "crack" était ensuite vendu dans la rue devenue une véritable boutique à ciel ouvert et lieu prisé de consommation.

En 1995 pour la première fois, la gauche remporte la mairie du 18e arrondissement à la tête d'une liste dite de la "gauche plurielle", dont un certain Bertrand Delanoë, sous le mandat de Jean Tiberi élu Maire de Paris avec 96 élus RPR - UDF, 3 élus Divers droite, 1 élu FN, 1 élu Ecologiste et 62 élus Socialistes et apparentés. Au conseil du 18e arrondissement, les projets de réhabilitation immobilière dans le quartier sont unanimement votés par la majorité et l'opposition d'arrondissement.

Pendant le premier mandat de Bertrand Delanoë devenu Maire de Paris en 2001, l'habitat dégradé du 19 rue Caillié ne fait pas partie du programme de lutte contre l'insalubrité et l'indignité lancé en 2002. C'est lors de son deuxième mandat qu'il fait inscrire cette adresse suite à un vote du conseil de Paris en mai 2011.

Le 19 rue Caillié était alors en cours d'appropriation publique mais les propriétaires avaient tenu au respect du droit de la propriété privée et ils s'étaient engagés à réhabiliter leur bien. Les moyens financiers avaient finalement manqué.

A l'adresse où s'est produit l'incendie ce samedi 13 janvier 2018 vers 14h, le rez-de-chaussée et le premier étage de l'immeuble sont murés, mais pas les étages. L'immeuble était peut-être occupé. Il est notoire que des squatters occupent à Paris la moindre surface de m2 libre, dans des biens immobiliers vides appartenant à la Ville de Paris ou chez des propriétaires privés. 

La rédaction de Paris Tribune n'a pas réussi à savoir si la Ville de Paris avait finalement réussi à acquérir l'immeuble ou pas, si les dégâts ont été importants et s'il y a eu des blessés.
 

En savoir plus









E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope