Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

Kidnappeurs à 14 ans et 17 ans

Enlèvements, séquestrations et menaces sur mineur dans le 11e arrondissement de Paris.


Collégiens abordés et priés de mener les présumés voleurs jusqu'à leur domicile.


10 Mars 2012 - 14:00
     

Dans le 11e arrondissement de Paris le 6 mars 2012, le service d’investigation transversal (SIT) interpelle deux mineurs de 14 et 17 ans pour enlèvements, séquestrations, menaces sur mineur de 15 ans, vols avec violences en réunion et violences volontaires commis au préjudice de mineurs de 11 à 13 ans.

Le 18 novembre 2011, un collégien de 11 ans est abordé devant son établissement scolaire par deux adolescents ne fréquentant pas les lieux.

Le menaçant de violences, le collégien se fait conduire au domicile paternel où les deux adolescents dérobent du matériel informatique, des bijoux et objets de valeur pour plus de 7 000 €.

Ils tentent de faire de même au domicile maternel mais ne peuvent entrer en raison de la présence d’un tiers.

Ils libèrent leur victime après de nouvelles menaces en cas de dénonciation.

Entre le 6 décembre 2011 et le 23 janvier 2012, obéissant au même mode opératoire, ils s’en prenent à trois autres mineurs de 12 et 13 ans résidant également dans le 11e arrondissement.

Deux ADN sont mis à jour, non répertoriés dans le fichier national des empreintes génétiques.

L’exploitation des images de vidéoprotection permet d’obtenir des clichés des deux agresseurs et l’utilisation des téléphones portables volés permet de les identifier et de les interpeller le 6 mars.

Les éléments à charge s’accumulant : comparaison positive des ADN, biens volés aux victimes retrouvés, identification formelle de celles-ci…, ils finissent par reconnaître les faits.

Déjà connus des services de police, ils sont déférés à la section mineur du Parquet de Paris en vue de l’ouverture d’une information judiciaire.

Source : Service de la communication de la préfecture de police de Paris.
© lilufoto - Fotolia.com
© lilufoto - Fotolia.com



Mots-clés de l'article : 11e arrondissement, collégien, fait divers, police, SIT




Commentaires

1.Posté par brulpourpoing le 17/08/2012 04:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La fausse valeur n'attend plus le nombre des années. Je suppose que la justice va sévèrement les admonester !

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 25 Octobre 2021 - 16:19 Portes ouvertes d'Anvers aux Abbesses

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope