La gauche est divisée : naissance de deux nouveaux partis politique en France, Nouvelle Gauche Socialiste et Ecologistes!

La gauche se divise au grand jour.


Les socialistes déçus du PS et les écologistes déçus d'Europe Ecologie Les Verts fondent leur parti respectif : Nouvelle Gauche Socialiste (NGS) et Écologistes!


5 Octobre 2015 - 00:52
     

Qui a dit qu'il n'était plus possible en France de créer un nouveau parti politique ?
Depuis les 3 et 4 octobre 2015, deux nouveaux partis ont fait leur entrée dans le paysage politique français, avec une même demande de clarification et deux mouvements inverses.
Les représentants de l'extrême gauche du Parti Socialiste, appelés à quitter le PS, l'ont fait.
Les représentants du courant socialiste d'Europe Ecologie Les Verts, appelés à quitter EELV, l'ont fait.
Dans les deux cas, la discussion tourne autour du leadership de la gauche : contre la dérive d'EELV vers l'extrême gauche pour les Ecologistes! et contre le refus du PS de s'allier avec l'extrême gauche pour la Nouvelle Gauche Socialiste.
L'objectif de Ecologistes!  est de faire alliance avec le Parti Socialiste.
L'objectif de la Nouvelle Gauche Socialiste (NGS) est de créer une synergie entre les EELV et le Front de Gauche. 
Le PS organise un référendum à la mi-octobre sur l'unité de la gauche et des écologistes aux régionales.
EELV compte également organiser son propre référendum, en réaction à la consultation du PS.
Dans tous les sens, la gauche est divisée.


Logo de Ecologistes! © Ecologistes!
Logo de Ecologistes! © Ecologistes!





Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.