Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

La sécurité routière invite les femmes à refuser les conduites à risques des hommes

Les Français et leur voiture.


     

Après Paris, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille, la Sécurité routière est à Lyon le 17 mars 2012 pour diffuser son Manifeste.


17 Mars 2012 - 11:29

Dernier jour de l'opération de sensibilisation de la Sécurité routière pour faire connaître son Manifeste et récupérer des signatures.
Après Paris, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille, la Sécurité routière est à Lyon le 17 mars 2012 pour inviter les femmes à signer le Manifeste d'une quinzaine de lignes, "pour ne plus se taire devant les conduites à risques des hommes sur la route et refuser de s'en accommoder".

L'auteur du Manifeste, l'écrivain Marie Desplechin, écrit :

(extrait) "La vitesse ne leur fait pas peur. La fatigue non plus. Et ce ne sont pas quelques verres au milieu du repas qui les empêchent de prendre la voiture. Ils conduisent bien.

Ils maîtrisent. Ils le disent.

D’ailleurs, ils n’ont jamais eu d’accident. Et c’est vrai. Jusqu’au jour où."


Selon la Sécurité routière, 75% des morts sur les routes sont des hommes, qui ont "un comportement plus dangereux".

En 2010, 92% des conducteurs impliqués dans un accident mortel avec alcoolémie positive sont des hommes, et dans les accidents impliquant malaise ou fatigue, 78% des conducteurs sont encore des hommes, précise la Sécurité routière.

Lire ici le manifeste.

Article du 10 mars 2012 : Femmes au volant : la fin des clichés ?







E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope