Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

Le cycliste persona non grata

A la Une de Cinquième Tribune


     

Quand le conseil de quartier de la Sorbonne se montre réfractaire au projet de l’Hôtel de Ville visant à permettre aux vélos de rouler à contre sens dans les rues à sens unique en zones 30 km/h.


Olivier Guérin
19 Février 2010 - 07:01

Le public du conseil de quartier du 17 février 2010 se montre catégorique : il est, par principe, contre le double sens cyclable dans les rues à sens unique dans les zones 30. A l’écouter, le cycliste est une sorte d'anarchiste à pédales qui se faufile partout. Il serait bien plus dangereux que les voitures.

Un ingénieur de l'agence locale de mobilité est chargé d’expliquer que des voies cyclables en contresens de la circulation automobile vont être tracées pour encourager les déplacements en bicyclette et les sécuriser. Mais il peut à peine s'exprimer tant la mesure destinée aux quartiers Saint Séverin et des Bernardins Saint Victor, et plus précisément les rues de la Huchette, de la Harpe, de la Bucherie, de la parcheminerie, Saint julien le pauvre, Saint Séverin, des 3 portes et Domat, passe mal.
 
Le cycliste persona non grata

« C'est obligatoire ou pas ? » l'arrête le maire du Ve. Désarçonné, l'ingénieur bafouille que oui. Michèle-Laure Rassat, professeur de droit et présidente de l'Association pour la défense et la protection de la place de la Sorbonne plaide avec véhémence : « Ce n'est pas ce que je lis ! Je lis que le décret 2008-754 du 30 juillet 2008 rend applicable ce projet. Il n'est pas écrit obligatoire ! » Pendant les 90 minutes que dure le débat sur ce point, elle omet juste de mentionner que l'article R 110-2 du code de la route stipule que « toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l'autorité investie du pouvoir de police » ; en l'occurrence le Maire de Paris.

Autre salve, celle d’Alexandre Baetche, adjoint au maire du Ve : « Si un cycliste est tué ou blessé, le projet sera t-il abandonné ? Si une voiture stationnée ouvre sa porte, le cycliste fera-t-il attention ? Le projet prévoit des détours pour les cyclistes. Pourquoi seuls les cyclistes ne devraient pas faire de détour ? C'est anticonstitutionnel ! »

Le danger est repéré, il a deux roues et une sonnette. Jean Tibéri fait passer l'idée que la Mairie de Paris met en œuvre son projet sans concertation, sans chercher à concilier les usagers. Des travaux d'adaptation sont déjà en cours dans les IIe, XIe, XVIIIe et XXe arrondissements. En tout, 140 km de double sens cyclables devraient apparaître d'ici le mois de juillet. La mairie du Ve arrondissement aura tout tenté.


Voir le projet des rues à sens unique limitées à 30km/h concernées par la circulation des vélos à contre sens

Lire l'article du 12 avril 2010 Dura lex sed lex : 80% des rues bientôt en double-sens pour les vélos.
Le cycliste persona non grata








E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope