Le nouveau livre de Jacques Lambert : "La vraie vie de bohème (1900-1939)"

Texte participatif sur le Montparnasse de la Belle Epoque, à cheval sur les 14e et 6e arrondissement.


Les ouvrages sur la vie de bohème des peintres et des poètes ne manquent pas. Celui qui vient de paraître aux éditions de Paris/Max Chaleil sous la signature de Jacques Lambert a une supériorité sur tous les autres : il met à mal la légende qui, de monographies en biographies, altérait la réalité telle qu'elle fut vécue par Picasso, Juan Gris, Kisling, Modigliani, Max Jacob, Soutine et bien d'autres...


Jacques DEPEUZE
5 Juin 2014 - 14:18
     

Sous le titre "De Montmartre à Montparnasse - La vraie vie de bohème - 1900-1939", l'auteur, ancien journaliste, passe au peigne fin les aventures professionnelles et sentimentales des artistes qui ont peuplé le Paris effervescent de la fin de la Belle Epoque et des Années folles.

Témoignages, archives familiales ou institutionnelles, petites publications locales, correspondances privées constituent la base de ce livre-enquête, riche d'informations inédites, à l'écart d'une mythologie construite souvent sur des extrapolations et des déductions.

Parmi les révélations de Jacques Lambert : l'existence d'un fils non reconnu de Modigliani devenu curé de campagne et la fille non reconnue de Chaïm Soutine, qui vieillit actuellement dans une maison de retraite de Montmartre. Cependant, c'est Montparnasse qui, manifestement, reste le haut lieu de la création artistique de l'entre-deux-guerres, non seulement dans le domaine de la peinture, mais aussi dans celui de la poésie et de la littérature. Avec les inévitables rendez-vous dans les bistrots du carrefour Vavin, Le Dôme, La Rotonde, La Coupole et le Sélect... où plane encore l'ombre de l'immortelle Kiki...



Mots-clés de l'article : bohème, Livres, montmartre, montparnasse


Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.