Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

Le pari de Jérôme Dubus

Séance du conseil de Paris le lundi 19 mai 2014.


     

La nouvelle mandature d'Anne Hidalgo démarre avec un voeu n° 1 relatif à la priorité accordée au logement. Jérôme Dubus (UMP), conseiller de Paris du 17e arrondissement est le premier à prendre la parole.


La rédaction avec la participation de Vaea Devatine
19 Mai 2014 - 15:39

La précédente mandature s'était achevée sur un rapprochement inédit entre Jérôme Dubus (UMP) et Anne Hidalgo (PS) qui se sont découvert un point commun : Jim Morrison, le conseiller de Paris du 17e arrondissement ayant demandé et obtenu qu’ "un espace public parisien, place ou rue, établissement culturel, soit dédié à la mémoire de Jim Morrison".
L'entente cordiale ne sera que de courte durée : la nouvelle mandature commence dans la bonne humeur avant les premiers échanges.

La Maire de Paris Anne Hidalgo donne la parole à Jérôme Dubus après avoir présenté ses objectifs.
"Je donne la parole à Jérôme Dubus".
Les bancs de la majorité applaudissent... le discours d'Anne Hidalgo.
Jérôme Dubus : "Vous avez aimé Delanoë - Mano, vous adorerez Hidalgo - Brossat" (noms des maires et des adjoints chargés du logement, ndlr)
Les bancs de la majorité applaudissent... la tournure de Jérôme Dubus.
Jérôme Dubus : "Je remercie les socialistes de m'applaudir".
Anne Hidalgo : "Moi aussi j'applaudis. J'espère que vous adorerez".

Jérôme Dubus termine son intervention par un pari :
"A peine 300 000 logements réalisés en 2013 au lieu des 500 000 prévus par le candidat Hollande et ce sera pire en 2014, les autorisations de construire, retenez bien ce chiffre, ayant déjà baissé de 20 % sur le premier trimestre.
Alors mes chers collègues, avec notre président de groupe Nathalie Kosciusko-Morizet, nous prenons aujourd'hui le pari, que vous ne serez pas capables de réaliser les 10 000 logements par an et que le nombre de demandeurs de logements va continuer d'augmenter malgré votre boîte à outils parisienne. L'inversion de la courbe des demandeurs de logements parisiens ressemblera à celle du chômage en France. Les mêmes vieilles lunes, mes chers collègues, produiront les mêmes désillusions, nous en prenons le pari. Je vous remercie"
.

© coroichi - Fotolia.com
© coroichi - Fotolia.com
L'intervention se termine sous les applaudissements des élus UMP.

Anne Hidalgo veut "consacrer 2 milliards 500 millions au logement sur l'ensemble de la mandature" et actionner "tous les leviers" pour la réalisation de 10 000 nouveaux logements par an.

Un voeu déposé par Jérôme Dubus rattaché au projet de délibération DLH 1001 G * du conseil général obtient un avis défavorable de la Maire de Paris. Il demandait qu'Anne Hidalgo "obtienne du gouvernement l'arrêt du désengagement financier en matière de logement, que le plan d'économies n'impacte pas davantage les aides à la pierre, et que le budget national consacré au logement soit sanctuarisé".

Jim Morrison, oui. Le Logement, non.

* 2014 DLH 1001 G : Avenants aux conventions de délégation de compétence en matière d’aides à la pierre en faveur du logement social et de l’habitat privé.



Mots-clés de l'article : 17e arrondissement, jérôme dubus





E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope