Le receleur fait terrasse

Ile-de-France : fait divers de recel.


Une terrasse de bar pour des services aux voleurs et aux acheteurs d’objets volés.


18 Avril 2013 - 17:24
     

Les policiers locaux de la zone de sécurité prioritaire (ZSP) du secteur de la gare de Saint-Denis (93) interpellent le lundi 15 avril 2013 un receleur et ses complices, après une enquête de plusieurs mois.

Demande de fermeture administrative pour le débit de boissons

Le trafiquant, installé à la terrasse d’un bar, proposait quotidiennement ses services aux voleurs et acheteurs d’objets dérobés. Afin de procéder à ses transactions, il accédait discrètement, grâce à la complicité du gérant et de la serveuse du bar, à un box, situé dans une cour intérieure.

Dans celui-ci, le receleur évaluait les biens subtilisés et proposait à la revente : bijoux en or et en argent, montres de
luxe, de nombreux smartphones, ordinateurs portables, appareils photographiques, caméscopes, sacs, foulards de luxe, bouteilles de vins et même un système d’alarme anti-cambriolage…

L’enquête démontre que ces larcins ont, lors des 3 premiers mois de l’année, permis au receleur de revendre de l’or, dans un commerce spécialisé en Belgique, pour une valeur de 113 000€.

Au terme des premières investigations, les 3 mis en cause ont été présentés au magistrat pour répondre de leurs actes. Quant au débit de boissons, il a fait l'objet d'une demande de fermeture administrative.


Source : Service de la communication de la Préfecture de Paris.




« petite main » - Contact e-mail : anne @ maohitribune.com En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.