Les décisions du conseil de Paris d'octobre dans le 6e arrondissement

A l'ordre du jour du conseil de Paris du mois d'octobre 2010.


Les délibérations du conseil de Paris des 18 et 19 octobre 2010 dans le 6e arrondissement de Paris.


20 Octobre 2010 - 10:02
     

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, est saisi de délibérations spécifiques au 6ème arrondissement de Paris, et de délibérations du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal.

Les délibérations du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général :
- Signature d'une convention avec le CROUS de Paris pour l'attribution d'une subvention relative à la réhabilitation du restaurant universitaire Mabillon. Montant : 1.500.000 euros.
- Signature d'une convention avec l'Université Paris Descartes pour l'attribution d'une subvention relative au développement d'espace numérique de travail, dans le cadre du projet Université Numérique en Région Paris Ile de France. Montant : 50.000 euros.

Les délibérations du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal :
- Signature d'une convention avec la caisse des écoles du 6e arrondissement portant sur le versement par la Ville d'une subvention contractuelle. - Montant : 17.412 euros.
- Subvention à l'association Choeur d'Oratorio de Paris. Montant : 8.000 euros.
- Subvention à l'association Comité des fêtes et d'action sociale du 6e arrondissement. Montant : 5.000 euros
- Signature d'une convention avec l'association Bibliothèques sans Frontières (Librairies without Borders) pour l'attribution d'une subvention. Montant : 10.000 euros.
- Signature d'une convention avec l'association cultuelle de l'Eglise réformée de Pentemont Luxembourg pour l'attribution d'une subvention. Montant : 36.000 euros.
Le conseil de Paris le 18 octobre 2010
Le conseil de Paris le 18 octobre 2010





Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.