Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

 

Les femmes de la Goutte d'Or ne veulent pas laisser le quartier aux voyous

Les femmes de la Goutte d'Or rencontrent la commissaire de police du 18e arrondissement


Réunion publique entre un collectif de femmes habitant la Goutte d'Or et la commissaire de police : les femmes de la Goutte d'Or très au fait de la situation sur la sécurité dans le quartier.


29 Juin 2017 - 08:25
     

Le quartier de la Goutte d'Or © Francisco Gonzalez
Le quartier de la Goutte d'Or © Francisco Gonzalez
Dans une école à proximité du square Léon, un collectif de femmes de la Goutte d'Or rencontre le 19 juin 2017 à 18h30 la commissaire de police. Leur démarche est inédite. Avec calme, elles racontent la vie dans le quartier et soulèvent les difficultés vécues et observées.

Pour les écouter, la commissaire de police du 18e, au maire du 18e arrondissement Eric Lejoindre (PS), à l'adjointe au Maire de Paris chargée de l'égalité Hommes - Femmes et de la lutte contre les discriminations Hélène Bidard (PC).

La commissaire de police parle aussi à coeur ouvert. Une vraie relation de confiance et de respect mutuel existe entre elle et ces femmes venues d'horizons lointains, parisiennes ou étrangères.

Les cas de troubles à l'ordre public sont relatés. Ils n'ont rien à voir avec ceux du quartier voisin, Château Rouge, qui n'a rien à voir avec la Goutte d'Or.

A la Goutte d'Or, les nouveaux arrivants sont présentés à la population avec des actions de prévention. Les jeunes gardiens de la paix apprécient. Les cas de vols sont fréquents avec des cyclistes bousculés pour leur voler leurs sacs, le trafic de cigarettes, avec des ventes à la sauvette "qui congestionnent tout le quartier".

Il y a "énormément de voyous" explique la commissaire de police. Ils sont "80 voyous" qui viennent de Seine-Saint-Denis (93) et "ils concurrencent les voyous de la Goutte d'Or", "car on en a aussi" sourit la commissaire de police. Certains d'entre eux ont tenté de s'imposer dans le square Léon et ils ont été éjectés vers le nord de leur territoire. "C'est extrêmement dangereux, l'ambiance est électrique".

Mais dans l'ensemble, le quartier est pacifié selon la commissaire et les femmes le ressentent. Mais c'est un effort constant pour la police qui souhaite pouvoir se concentrer sur "le vrai ordre public".

Les "Dames de la Goutte d'Or" comme les appellent la commissaire sont invitées à visiter prochainement en petit groupe le commissariat central de police et notamment le fonctionnement du plan caméras dans le 18e arrondissement.



Vaea Devatine
Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales appliquées, en langues et... En savoir plus sur cet auteur





E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope