Migrants : les élus du 18e arrondissement demandent à la Mairie de Paris de trouver une solution

Jardin d'Eole : les élus du 18e interpellent la Maire de Paris


Les élus du 18e arrondissement demandent à l'unanimité des votants des explications sur la disponibilité du jardin d'Eole et de son esplanade.


31 Mai 2016 - 14:07
     

Les élus du 18e arrondissement demandent à la Maire de Paris des explications sur les fermetures du jardin d'Eole dans un courrier des usagers du jardin d'Eole, voté à l'unanimité des votants lors du conseil d'arrondissement le 30 mai 2016.

Le maire du 18e arrondissement demande à la Préfecture de police et à l'Etat "d'accélérer les prises de décisions" pour trouver des solutions "dignes" aux personnes immigrées ne cessant d'affluer dans le jardin d'Eole. Il propose la fermeture du jardin et assure que la Maire de Paris est sur la même longueur d'onde que lui.


Il se trouve qu'Anne Hidalgo vient d'annoncer "une annonce forte" prévue à 15 heures lors d'une conférence de presse à l'Hôtel de Ville.
 
"Depuis plus d’un an, Paris est confrontée à un flux migratoire sans précédent. Si des efforts ont été faits par l’Etat, souvent sous la pression des collectivités locales, le Gouvernement n’a toujours pas pris la mesure de cette crise humanitaire et n’y consacre pas les moyens nécessaires.
 
Un énième campement est apparu ces derniers jours à Paris, aux abords du jardin d’Eole (18e). Il compte à cette heure près de 800 personnes, qui dorment à même le sol, dans des conditions sanitaires déplorables.
 
Face à cette situation, indigne de Paris et de la France, Anne Hidalgo, Maire de Paris prend aujourd’hui une décision majeure. Elle l’annoncera à 15h, lors d’une conférence de presse à l’Hôtel de Ville.

Mairie de Paris, communiqué de presse le 31 mai 2016.


A suivre sur Paris Tribune.
Maquette du projet du jardin d'Eole ouvert en 2007 © Michel Corajoud paysagiste mandataire.
Maquette du projet du jardin d'Eole ouvert en 2007 © Michel Corajoud paysagiste mandataire.






Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.