Milos Forman : le retour de Taking Off

Paris Tribune soutient le cinéma d'art et d'essai.


Film du célèbre réalisateur Milos Forman, Taking Off ressort cet été en copie neuve au cinéma Le Champo.


Garance Hacker
10 Août 2010 - 12:19
     

Pendant l'été, une version entièrement restaurée et ramasterisée de "Taking Off" est à l'affiche du cinéma d'art et d'essais, Le Champo. Réalisé par Milos Forman en 1971, il obtient le Prix spécial du jury à Cannes cette même année.
A New-York, dans les années 70, en plein mouvement hippie, une jeune fille fugue. L'action est centrée sur les parents paniqués et complètement dépassés par les événements. Ils rejoignent l'association des parents d'enfants fugueurs, qui organise de nombreux meeting et cherche à comprendre la nouvelle forme de vie qu'ont choisi les adolescents. Cette mésaventure leur permet de revivre (ils sortent dans des bars), de s'éloigner de leur quotidien et de changer leurs habitudes, pour finalement s'ouvrir à la nouvelle génération.
Milos Forman utilise une majorité de gros plans et de plans serrés, donnant au spectateur l'impression d'être dans l'action aux côtés des acteurs. Il fait en sorte qu'aucune émotion ne soit ressentie vis-à-vis des personnages, le public est complètement neutre.
Le cinéma d'art et d'essai Le Champo dans le quartier Latin
Le cinéma d'art et d'essai Le Champo dans le quartier Latin

Après quatre longs-métrages réalisés en Tchécoslovaquie, son dernier film "Au feu les pompiers" (1967) est censuré. Pendant le Printemps de Prague, le réalisateur se trouve à Paris pour négocier un premier contrat avec les studios d'Hollywood. Avant de prendre la décision de s'installer définitivement aux Etats-Unis.
Le mouvement hippie est en plein essor, Milos Forman a l'idée de faire un film sur le sujet. Avec Jean-Claude Carrière, son scénariste, il s'enferme dans une maison pour l'écrire. Finalement ils ne trouvent aucun intérêt à ces adolescents fugueurs qui "passent leur temps à fumer, à mendier et à boire."
Dans "Taking Off", Milos Forman choisit de se centrer sur les parents de hippies. Ce n'est que huit ans plus tard, en 1979 qu'il realise "Hair", un film musical sur les jeunes hippies. Avec ces deux films, Milos Forman aborde ce célèbre mouvement avec deux points de vue différents : l'une sur les parents et l'autre sur les adolescents, pour une vision réaliste de cette époque.
Une jeunesse idéalisée aujourd'hui, qui continue de faire rêver. A voir avant le 31 août.

Le Champo 51 rue des écoles 75005 Paris. Tél : 01 43 54 51 60 ou 01 43 29 79 04.
Métro : Station Odéon, St Michel, Cluny la Sorbonne.
Taking Off, premier film américain de Milos Forman, remporte le Prix spécial du jury à Cannes en 1971
Taking Off, premier film américain de Milos Forman, remporte le Prix spécial du jury à Cannes en 1971





Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.