Mobilisation des agents de la Ville de Paris jusqu'à la fin novembre 2015

La manifestation du 15 octobre 2015 fait réfléchir la Mairie de Paris.


La Mairie tente de calmer la grogne des agents des services publics de la Ville de Paris en annonçant pour 2016-2018 environ 1.200 propositions de promotions de grades supplémentaires de plus par rapport à la période 2013-2015.
Mais les syndicats réclament une meilleure répartition du budget consacré aux salaires des agents, conscients des difficultés financières de Paris.


16 Octobre 2015 - 11:39
     

Lors de leur grève de 10h à 14h le jeudi 15 octobre 2015 en manifestant devant l'Hôtel de Ville, les agents de la ville de Paris ont envoyé un signal fort à la Mairie centrale : il faut équilibrer le budget en répartissant mieux les salaires des agents.

De son côté, la Mairie ne souhaite pas répondre aux "questions dérangeantes" :  
  • Pourquoi existe-t-il une différence des taux de ratios promus-promouvables d'une direction à l'autre ?
Les syndicats n'hésitent pas à parler d'opacité dans les critères de nominations qui ne "sont absolument pas hiérarchisées" .
  • Pourquoi ? s'interrogent-ils.
  • Pourquoi le nombre de chargés de mission réels est supérieur au nombre de postes inscrits au budget ? demandent les syndicats.
En réponse, la Mairie de Paris annonce pour 2016-2018 environ 1.200 propositions de promotions de grades supplémentaires de plus par rapport à la période 2013-2015, sans aucun détail, et met le Directeur des Ressources Humaines de la Ville de Paris face à ses reponsabilités. Jean-Baptiste Nicolas organise un Chat le mardi 20 octobre 2015 de 10h à 11h.

Manifestation le 15 octobre 2015
Manifestation le 15 octobre 2015




Mots-clés de l'article : agent, CFDT, CFTC, CGT, DEVE, DPE, grève, mairie, syndicat, UNSA

Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Tahiti | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.