Mort d'un nourrisson à la pouponnière Michelet : la communication de Jérôme Coumet

Le conseil du 13e arrondissement le 17 septembre 2012.


Le maire du 13e arrondissement fait une communication lors du conseil d'arrondissement.


Géraldine Bruno-Jelasti et Vaea Devatine
18 Septembre 2012 - 15:52
     

Jérôme Coumet (PS), maire du 13e arrondissement, ouvre le conseil d'arrondissement sur une communication relative au drame survenu dans une pouponnière gérée par la Ville de Paris le dimanche 16 septembre 2012.

Le maire tient à expliquer le drame dont "les médias se sont vite emparés".

"Dans le foyer, un enfant à été retrouvé hors de son berceau. Les premiers secours ont été pratiqués avant que le nourrisson ne soit transféré à l'hôpital Necker. Anne-Christine Lang (Première adjointe au maire du 13e arrondissement chargée de la petite enfance et des collèges, NDLR) s'est rendue à la crèche avec le maire et Romain Levy (Adjoint au Maire de Paris chargé de la protection de l'enfance, NDLR) afin de discuter avec la directrice et le personnel.

Ce foyer accueille 24h/24 25 enfants de 0 à 3 ans, encadrés par 50 assistantes. Les élus seront informés en temps et en heure des résultats de l'enquête. Bertrand Delanoë a d'ailleurs ordonné une enquête administrative pour déterminer s'il y a eu des dysfonctionnements".

Le souci de Jérôme Coumet est désormais de "faire toute la lumière sur cette affaire mais aussi de se préoccuper des enfants présents dans le foyer pour les préserver".
Aucune autre communication n'est prévue pour le moment.

L'autopsie pratiquée sur le corps de la petite fille d'un mois et demi, décédée peu après son arrivée à l'hôpital, révèle un traumatisme crânien et signale la présence de lésions avec des écchymoses correspondants à des traces de morsures.
Placée dès sa naissance sur décision de justice, l'enfant a été retrouvé hors de son berceau, sur le sol du dortoir, le dimanche 16 septembre vers 8h du matin, à proximité d'un enfant de 3 ans.
La chute de la petite fille reste pour le moment inexpliquée.

Le Maire de Paris a présenté ses condoléances aux parents de la victime. Parallèlement à sa demande d'ouvrir une enquête administrative, la Brigade de protection des mineurs a été saisie de l'enquête judiciaire.
© Artlux - Fotolia.com
© Artlux - Fotolia.com




Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.