Nathalie Kosciusko-Morizet

Nathalie Kosciusko-Morizet citée dans www.paristribune.info


Présidente du groupe LR au conseil de Paris depuis 2014, Numéro 2 des Républicains de juin 2015 à décembre 2015, numéro 2 de l'UMP de décembre 2014 à juin 2015, élue conseillère de Paris dans le 14e arrondissement le 30 mars 2014, réélue députée de l'Essonne en 2012, élue en 2007, proclamée députée de l'Essonne en juillet 2002 en remplacement de Pierre-André Wilter nommé au gouvernement, Ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement de 2010 à 2012, Secrétaire d'État chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique de 2009 à 2010, Secrétaire d'État chargée de l'Écologie de 2007 - 2009, porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle de 2012, Secrétaire générale adjoint de l'UMP en mars 2008.


15 Mai 2017 - 00:00
     



Nathalie Kosciusko-Morizet lance sa campagne à Paris pour la présidence de l'UMP en août 2012 - Photo : VD.
Nathalie Kosciusko-Morizet lance sa campagne à Paris pour la présidence de l'UMP en août 2012 - Photo : VD.
Nathalie Kosciusko-Morizet, née le 14 mai 1973 dans le 15e arrondissement de Paris.
Profession : Ingénieur du génie rural, des eaux et des forêts.
Diplômes : Ecole polytechnique, Collège des ingénieurs.
Oeuvres : "Les petits matins : essais sur la pensée politique (en collection, 2002), "Rapport relatif à la Charte de l'environnement" (édit. La Documentation française, 2004), "L'homme saura-t-il réparer ce qu'il détruit ?" CD audio avec Dominique Voynet (Frémeaux & Associés, 2008), "Tu viens ?" (Gallimard, 2009), "Le front antinational" (Ed. du Moment, 2011).



2017


2015


2014


2013


2012





Tahiti | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger | Cités


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.