Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

 

La revanche de François Fillon

15e arrondissement : les élus UMP s'exposent à Paris Expo.


Beaucoup d'élus de Paris et d'Ile de France à l'assemblée générale de "Force Républicaine", une "association de soutien à l'action politique de François Fillon" lancée en février 2013 après la dissolution en janvier 2013 du RUMP "Rassemblement UMP".


4 Juin 2014 - 14:13
     

François Fillon, ex-président du groupe RUMP à l'Assemblée nationale après l'auto-proclamation de Jean-François Copé à la tête de l'UMP avant les résultats définitifs des votes, a réuni ses troupes à Paris Expo "Espace 2000" le 3 juin 2014 en début de soirée.

Situé Porte de Versailles dans le 15e arrondissement Paris Expo voit les élus UMP s'exposer aux regards de la presse et des militants venus entendre l'unique ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy initiateur de "Force Républicaine". A l'ordre du jour de l'association : le renouvellement du bureau et le séisme à l'UMP suite au scandale financier qui éclabousse Jean-François Copé. Il est prié de démissionner de la présidence de l'UMP par les plus hauts cadres le mardi 27 mai 2014. La première à tirer, Nathalie Kosciusko-Morizet, mérite son surnom de "Nat Kill More". Pour JFC, la sortie, aussi fracassante que l'entrée, est prévue le 15 juin à la demande de ce dernier.

"Non, non et non !"

Le scandale n'est pas banal. Suite aux révélations de l'hebdomadaire Le Point EXCLUSIF. Affaire Copé : des copinages qui coûtent cher à l'UMP - édition 2163 de février 2014 , du quotidien Liberation Les folles factures de l'UMP - édition du 15 mai 2014 , et en 2013 du Canard Enchaîné, l'UMP joue sa survie. Le 26 mai 2014, Jean-François Copé affirme sur le plateau de TF1 au journal de 20h, les yeux dans les yeux, qu'il n'était pas au courant du contenu de l'article de Liberation.

A Paris Expo, François Fillon s'insurge :
- "Est-ce- que la fin justifie toujours les moyens ? Est-ce qu'on peut mentir, tricher ? Détourner l'argent des adhérents et des sympathisants et ensuite prétendre représenter la France et les Français ? Moi je vous réponds "Non, non, et non".

© salajean - Fotolia.com
© salajean - Fotolia.com

"Disputes fratricides et coups tordus"

Il parle devant des élus soucieux, pour les uns, de leur réélection car sans investiture du parti, point de salut : les dernières élections législatives, municipales et européennes l'ont une fois de plus démontré. Alors quid pour les élections prévues en septembre 2014 : sénatoriales ; en octobre 2015 : régionales ; en juin 2017 : législatives ; en septembre 2017 : sénatoriales ; en mai 2019 : européennes ; en mars 2020 : municipales ? Pour d'autres, l'espoir secret est de faire partie des futurs nominés dans un gouvernement de droite, en cas de dissolution de l'Assemblée nationale avant 2017 ou en cas de victoire aux élections présidentielles de 2017.

- "Notre période d'opposition n'a pas été mise à profit pour renouveler nos logiciels", assène François Fillon. "L'UMP ne l'a pas fait, ou mal fait, et, qui plus est, sur fond de disputes fratricides et de coups tordus".

Ultime bureau politique pour JFC le 10 juin

Jean-François Copé vient de demander le 2 juin 2014 à la Haute Autorité de l'UMP, mise en place en janvier 2014 pour organiser les primaires des présidentielles de 2017, de vérifier la légitimité de la décision créant le triumvirat. Un bureau politique présidé par Jean-François Copé est prévue le 10 juin, soit 5 jours avant sa démission effective.

Triumvirat ou Troïka ?

L'UMP doit réunir ses adhérents en congrès en octobre 2014 à Paris afin d'organiser de nouvelles élections à la tête du parti. Du 15 juin 2014 à cette date, un triumvirat doit assurer l'intérim en la personne des 3 anciens Premiers ministres UMP : Alain Juppé (68 ans), Jean-Pierre Raffarin (67 ans) et François Fillon (60 ans) ; Jacques Chirac (81 ans) devant plutôt être considéré comme un ancien Président de la République, Edouard Balladur (85 ans) étant retiré de la vie politique et Dominique de Villepin (60 ans) n'étant plus membre de l'UMP.

Pour connaître les chances de l'UMP de réussir sa mutation, d'aucuns imaginent une situation identique au Parti Socialiste : que donnerait une troïka composée d'anciens Premiers ministres socialistes : Michel Rocard (83 ans), Edith Cresson (80 ans) et Lionel Jospin (76 ans), Jean-Marc Ayrault (64 ans) étant actuellement député et Laurent Fabius (67 ans) au gouvernement) ? Autant dire, selon les plus pessimistes des élus de droite, que l'Union pour un Mouvement Populaire n'est pas sortie de l'auberge.



Cet article cite : arrondissement, ile de france, paris




E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope