Pan sur le bec du Canard Enchaîné pour Fake News

Dans un jugement du TGI de Paris du 29 octobre 2018.


Le Tribunal de Grande Instance de Paris pointe une "fausse information" divulguée par Le Canard Enchaîné.


30 Octobre 2018 - 02:23
     

Le Canard Enchaîné a beaucoup écrit contre le "Roi des Forains", Marcel Campion. Le 7 septembre 2016, l'hebdomadaire satirique indique : 
 
"En guise de dessert, les magistrats sont en train de mitonner pour le forain une troisième procédure, cette fois pour occupation illicite d’un site classé".
Le TGI de Paris citant l'article du Canard Enchaîné du 7 septembre 2016.
Fact - Fake News © Creative Commons Atribusi-Berbagi Serupa 4.0 Internasional
Fact - Fake News © Creative Commons Atribusi-Berbagi Serupa 4.0 Internasional

Marcel Campion dénonce l'acharnement dont il est victime

Marcel Campion relève que le journaliste avait eu des informations puisque le 9 novembre 2016, un procès-verbal d'infraction était dressé par le Conservateur Général des Monuments Historiques, par délégation du Préfet de la région Ile-de-France.

Mais aucune instruction judiciaire, suite à ce procès-verbal, n'a été ouverte.

Dans le jugement du 29 octobre 2018, les magistrats énoncent qu'à défaut d'instruction, il s'agit d'une
 
"fausse information divulguée par le journaliste".
Le TGI de Paris le 29 octobre 2018.
 

A la lecture du jugement, Le Canard Enchaîné ne fera pas la roue.

 






Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formations universitaires modestes, en droit, en sciences sociales... En savoir plus sur cet auteur

Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.