Parfums, vêtements et brouilleur anti-magnétique

La BAC 16 élucide des vols dans le 16e arrondissement de Paris.


Un dispositif de surveillance aux abords d'une parfumerie du 16e arrondissement permet l'interpellation de deux voleurs.


23 Décembre 2010 - 19:31
     

(c) JungleOutThere - Fotolia.com
(c) JungleOutThere - Fotolia.com
En cette période de l’année où certains commerces attirent davantage les voleurs, les policiers restent vigilants. Le 17 décembre 2010, une équipe de la brigade anti-criminalité du 16e arrondissement de Paris (BAC 16) met en place un dispositif de surveillance aux abords d’une parfumerie rue de Passy.
Peu après 17 heures, un couple éveille leur attention. Ils le suivent dans le magasin et voient l’homme dissimuler deux flacons de parfum sous son manteau. L’individu et la femme quittent les lieux sans payer et sans que les portiques antivols ne se déclenchent. Ils montent ensuite dans un véhicule conduit par un troisième comparse.
Ils sont aussitôt interpellés et le véhicule fouillé révèle son butin : deux bouteilles ainsi que de nombreux vêtements munis de leur support antivol. Un petit boîtier de type brouilleur magnétique servant à neutraliser les antivols et portiques de sécurité des magasins est découvert dissimulé sur l'un des deux complices.
Tous trois ont été déférés au Parquet de Paris. La femme, âgée de 30 ans est laissée libre, les deux hommes, âgés de 39 et 45 ans sont condamnés en comparution immédiate le 21 décembre 2010 à un mois d'emprisonnement avec sursis et à une peine complémentaire de confiscation.

Source : Service de la communication de la Préfecture de police de Paris.





Océanie | Région Pacifique | Paris Ile-de-France | Scope | Paris News Post | France Europe | A l'étranger


Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube


Actualités, la boîte à archives

 

La CEDH condamne la violation de la liberté d’expression : les explications

 

Dans cette affaire, deux policiers syndiqués sont attaqués par un maire pour leurs propos.