Chroniques
Ma'ohi Tribune Ma'ohi Tribune

 

    'Ia ora na / Bonjour / Hello


    'A fa'ari'i mai i tō mātou aroha / Reçois notre salut / Three-language greeting of peace !

 

    Ihi o te reva / La météo / Weather service : à Tahiti - Faaa

 


Météo - Tutiempo.net

Paris et le gouvernement mettent en avant les entreprises solidaires

Un signe fort pour l'économie sociale et solidaire


     

Première visite officielle à Paris de la Secrétaire d'Etat Martine Pinville chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Économie sociale et solidaire.


8 Juillet 2015 - 21:15

La secrétaire d’Etat et l’adjointe à la Maire à l’écoute des créateurs de SenseCube © AC
La secrétaire d’Etat et l’adjointe à la Maire à l’écoute des créateurs de SenseCube © AC

Une opération de promotion des entreprises solidaires

Pour son premier déplacement, la ministre choisit de favoriser les entreprises sociales en visitant un incubateur d'entreprises et start-up innovantes sociales et solidaires à Paris. 

Interrogée par Paris Tribune, Martine Pinville,
en fonction depuis le 17 juin 2015, explique la raison de son premier déplacement officiel à l’incubateur SenseCube à deux pas de la place Bastille, côté 12e arrondissement, le mercredi 8 juillet 2015 : 
 
« Je veux donner un signe fort au ministère dans lequel je suis, pour travailler sur l’économie sociale et solidaire. Ici, nous avons un bel exemple de l’entreprenariat et de la dynamique qu’il peut y avoir autour de cette économie sociale, avec des valeurs et du sens. Je voulais encourager ce modèle économique, c’est le sens de ma venue. » 

Congratulations et encouragements sont au rendez-vous. Le loft de 500m² abrite un espace de co-working hébergeant exclusivement des entreprises aux projets ayant un impact social et environnemental.  

Antoinette Guhl, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’économie sociale et solidaire accompagne pendant une petite heure la nouvelle Secrétaire d'Etat Martine Pinville dans sa découverte de MakeSense, porteur du projet de l'incubateur SenseCube, visitant les entreprises présentes sur les lieux ainsi que l’espace de co-working.

Depuis sa création il y a 5 ans, l'association MakeSense a pour but d’aider les entrepreneurs sociaux à développer leur activité. Elle mobilise les citoyens autour de leurs projets, tout simplement en leur demandant des idées pour apporter des solutions à ces entreprises via une plateforme Web. Elle rassemblerait plus de 20.000 personnes dans le monde. Elle aide un millier d’entrepreneurs, notamment grâce à l'incubateur SenseCube, consistant en un programme d’accompagnement très intense d’accélération de développement pour ses entreprises et start-up hôtes.

Antoinette Guhl (à gauche) et Martine Pinville (à droite) à l'écoute des entrepreneurs sociaux et solidaires © AC
Antoinette Guhl (à gauche) et Martine Pinville (à droite) à l'écoute des entrepreneurs sociaux et solidaires © AC

Le gouvernement à la rencontre de l’innovation participative

Les thématiques choisies par la Mairie pour la visite sont la Jeunesse et la Santé. Quatre entreprises ont droit aux louanges des représentantes de l’exécutif. Elles ont un but environnemental comme Love your waste, qui récupère des déchets organiques pour en faire de l’énergie. Et Upcycly qui organise des opérations de sensibilisation dans les écoles, sur la biodiversité et la réutilisation des déchets.

Les entreprises à impact social sont aussi mises en valeur avec la présentation de 
My Future, une start-up qui travaille sur l’orientation des jeunes, et de RogerVoice, une application pour les sourds et malentendants qui leur permet d’avoir des conversations téléphoniques en temps réel grâce à une retranscription en direct des conversations.

L’association MakeSense, partenaire de la Mairie de Paris et de la Région Ile-de-France depuis l’année dernière, espère pouvoir profiter de la Loi Economie Sociale et Solidaire (loi ESS) du 31 juillet 2014 dédiée aux entrepreneurs sociaux afin de toucher des aides supplémentaires pour développer son action. L'apport de l'économie sociale et solidaire à l'économie française pèse 10 % du PIB et représente plus de 2,3 millions de salariés. 

Les représentantes de Paris et du gouvernement à la rencontre des entrepreneurs porteurs de projets à impact social ou environnemental © AC - PT.
Les représentantes de Paris et du gouvernement à la rencontre des entrepreneurs porteurs de projets à impact social ou environnemental © AC - PT.








E riro 'outou i te au / Vous pourriez également aimer / You might also like
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 21:00 14e Traversée en véhicules d'époque

Vendredi 9 Avril 2021 - 00:00 Paris : braquage avenue Georges V

Tahiti | Paris Ile-de-France | France | Europe | A l'étranger | Paris News Post | Editions | Ils sont cités | Scope